Chargement Évènements

Expo de Marie Côté et Joseph Branco

Un texte de Geneviève Hébert

Paru dans le numéro

Arts Sutton présente un duo d’artistes : Marie Côté, céramiste-sculpteure et Joseph Branco, artiste-peintre.

Arts Sutton

Joseph Branco, Scelsi. Photo : Robert Ménard

Sculpture et peinture

Marier la terre, les feuilles et la forêt

Du 18 avril au 30 mai

Vernissage dimanche 11 avril, de 14h à 16h (sur réservation et virtuellement)

 

Arts Sutton présente un duo d’artistes : une céramiste-sculpteure et un artiste-peintre.

Lorsque Marie Côté découvre un lieu, un territoire, elle ne se contente pas de la surface ou du paysage. Elle va sous la surface, cherche la terre, la profondeur du lieu, sa spécificité, elle s’en empare et la fait vivre différemment. Comme une sorcière, elle est à l’écoute de la terre qu’elle fait parler et chanter. Ainsi, elle découvre les racines des lieux et de leurs habitants. C’est ce qui l’a amenée dans le Nord, à Inukjuak au Nunavik et à Dawson City au Yukon, dans l’Ouest à Surrey en Colombie-Britannique et tout près d’ici à Saint-Hyacinthe et Sainte-Rosalie sur des fermes à la découverte de terres vierges ou spécifiques. La céramiste-sculpteure fait vivre et chanter la terre qui pour nous semble inerte et peu bavarde.

Lorsque Joseph Branco découvre un lieu, un territoire, il voit moins le paysage et la perspective, il s’attarde plutôt aux détails qui feraient la nature morte. Il voit moins la forêt et plus les feuilles et les ramures. Il veut immobiliser le temps comme le photographe et capturer ainsi l’essence du lieu, de l’objet, de la matière.

Lorsque les deux artistes se rencontrent pour créer ensemble, l’argile entre les mains de Marie Côté devient sculpture, nature morte. C’est un moment rare et peu montré. L’exposition que présente Arts Sutton est l’occasion privilégiée de voir les œuvres nées de ces rencontres ainsi que des œuvres récentes de Côté et de Branco.