Que le spectacle continue

Un texte de Dashiele Haskin

Paru dans le numéro

En ce moment, l’école, située au 50 rue Principale Nord à Sutton, est en pleine effervescence. Les enseignants préparent les studios pour une nouvelle session offrant aux enfants et aux adultes des cours de ballet, de contemporain et de jazz, ainsi que des cours de théâtre.

Ballet-Théâtre Sutton
Maya Belzile et Cléa Beaudoin

Ballet-Théâtre Sutton est fière de continuer de proposer à la communauté un programme d’art de la scène de qualité. Et ce, malgré les deux dernières années de pandémie qui ont été un véritable défi. Bien que plusieurs petits organismes aient dû fermer leurs portes, cet organisme à but non lucratif a survécu grâce aux efforts dévoués des enseignants, des membres du conseil d’administration, des élèves et de leurs familles.

Un peu d’histoire

Ballet-Théâtre Sutton est devenu un organisme à but non lucratif en 2019. Ce faisant, de nouveaux programmes et une orientation communautaire a été ajouté à l’ancienne École de ballet classique Sutton. La mission de l’école est de favoriser la découverte et l’appréciation des arts de la scène par les gens de Sutton et de la région, en offrant des cours, des spectacles et des activités de rayonnement.

Avant la pandémie, Ballet-Théâtre Sutton montait deux spectacles par année, dont la production annuelle de Casse-Noisette. Les activités incluaient des présentations et des ateliers à l’école de Sutton, au Foyer de Sutton, aux Villas des Monts, au Jardin d’enfants et au Marché de Noël de Sutton. Depuis 2020, l’énergie de l’organisme était consacrée principalement à rester ouvert en respectant les restrictions sanitaires.

« Cette école est unique, » dit Pascale Nadeau, professeure-chef de danse, qui a dansé pour Les Grands Ballets Canadiens et les Ballets de Monte-Carlo. « Le fait qu’il s’agisse d’une petite école dans un petit village nous permet d’investir dans nos élèves et d’impliquer la communauté d’une manière qui ne pourrait pas se produire dans une grande ville. C’est un trésor. » 

Harry Turner, Thomas Dufour, Gordon Turner, Morgane Timmons, Nika Sutton et Annie Maigar

Un nouveau chapitre commence

En ce moment, l’école, située au 50 rue Principale Nord à Sutton, est en pleine effervescence. Les enseignants préparent les studios pour une nouvelle session. Ballet-Théâtre Sutton offrira aux enfants et aux adultes des cours de ballet, de danse contemporaine et jazz, ainsi que des cours de théâtre. Les élèves, eux, ont hâte de poursuivre leur apprentissage et de connaître leurs rôles pour le spectacle de Noël. Bientôt, les répétitions vont débuter et le département de costumes va grouiller d’activités.

Cet automne, le Ballet-Théâtre Sutton se prépare à retourner en classe ! Les activités de rayonnement reprendront et les représentations de Casse-Noisette seront ouvertes au public pour la première fois depuis 2019. Les portes s’ouvriront de nouveau aux bénévoles qui voudront s’impliquer dans l’organisme. La session d’automne de Ballet-Théâtre Sutton débute le 11 septembre. Pour s’inscrire à un cours, pour devenir bénévole, ou pour plus d’information : www.balletsutton.com.

Dashiele Haskin et Nicholas Pynes