Chenil Lac Brome Kennel

Chenil Lac Brome Kennel

 

[PRINTEMPS 2020]

Par Geneviève Hébert

Chenil Lac Brome Kennel
Sandra dans son chenil

Sandra Shaicovitch travaillait dans le milieu de l’événementiel à Montréal. Elle était d’ailleurs derrière Bêtes de Mode, une grande soirée-bénéfice pour la SPCA. Il y a un peu moins de 3 ans, l’annonce d’un chenil à vendre sur un blogue canin est venue chambouler sa vie urbaine. En visitant le chenil de Lac-Brome que Jamie Lawson tenait depuis 17 ans, elle a eu un coup de cœur. « J’ai tout vendu ! » Il va sans dire, Sandra est une grande amoureuse des chiens ! Du plus loin qu’elle se souvienne, elle en a toujours eu ! Son compagnon actuel, Guapo, est d’un caractère très enthousiaste. Il nous accompagnera d’ailleurs tout au long de la visite du chenil. À l’entrée, la chatte Misty nous accueille dans le sas. Guapo se poste devant la porte, excité d’aller rejoindre ses amis.

Installations

J’avoue d’emblée, je ne suis jamais entrée dans un chenil. La porte s’ouvre sur un long corridor bordé d’enclos de diverses grandeurs appelés condos. Chacun d’entre eux est relié par une porte coulissante à un enclos extérieur individuel (deux grandeurs d’enclos sont offertes). L’été, cette porte reste ouverte tout le jour. Les chiens peuvent ainsi prendre l’air et s’intéresser doucement à leurs voisins sous une toiture-solarium qui les protège de la pluie et du soleil. L’hiver, comme l’intérieur est chauffé, Sandra doit passer de façon régulière ouvrir les portes. Un plus grand enclos, au fond, peut recevoir plusieurs chiens d’une même famille. Sa grande cour privée peut aussi accommoder les chiens plus territoriaux, ceux en chaleur ou en convalescence par exemple.

Chenil Lac Brome Kennel
Une des grandes cours extérieures où les chiens peuvent sortir s’amuser.

Vacances

« Il y a quelques mois, j’ai tout repeint avec des couleurs tropicales. J’avais envie qu’on sente que les chiens aussi sont en vacances, comme leurs maîtres, » explique Sandra. De toute évidence, les vacances, les chiens les goûtent lorsqu’ils sortent jouer avec leurs amis dans un des espaces communs extérieurs. Sandra tient à les y sortir au minimum 4 fois par jour. Elle précise : « Plusieurs de mes pensionnaires sont des réguliers que je connais bien. Je ne laisse rien au hasard. Pour leur trouver des partenaires de jeu, j’observe beaucoup les chiens et leur niveau d’énergie… »

Pension longue durée

En tout temps, il est fortement recommandé de fournir la nourriture du chien, afin que celui-ci n’ait pas de problème de digestion. Fournir sa literie et ses jouets aide également à le sécuriser. Par le passé, il lui est déjà arrivé de refuser de prendre un animal en pension, sentant qu’il ne serait pas à l’aise dans l’environnement du chenil. Tous les pensionnaires doivent aussi avoir reçu les vaccins appropriés. En toutes circonstances, il est nécessaire de réserver. Notez que les longs week-ends, le temps des Fêtes et les semaines de construction sont des périodes particulièrement occupées.

Pension journalière

La pension journalière s’avère de plus en plus populaire. La propriétaire offre ce service du lundi au vendredi, sur rendez-vous seulement. Cette formule est parfaite pour les résidents, les retraités et les professionnels qui ne veulent s’assurer du bien-être de leur toutou lorsqu’ils doivent s’absenter une journée. Elle accommode aussi les visiteurs qui ne peuvent laisser leur animal sans surveillance dans la chambre d’hôtel. « C’est aussi une bonne façon pour le chien de se familiariser avec l’endroit afin de ne pas se sentir abandonnés lorsqu’ils viennent ici pour un séjour de plus longue durée, » précise Sandra.

Socialisation

En ville, les chiens ont plusieurs occasions de socialiser avec d’autres canidés, sur le trottoir ou dans les parcs à chiens. En campagne, ils font beaucoup d’exercice, mais ils n’ont pas toujours l’occasion de socialiser et de jouer avec d’autres animaux. Pour pallier cette réalité, les propriétaires de chien peuvent amener leur animal au chenil de temps en temps.

Deux ans et demi plus tard, Sandra ne regrette pas d’avoir fait le grand saut. On sent qu’elle a vraiment à cœur le bien-être de ses pensionnaires. Et de leurs propriétaires ! D’ailleurs, elle est très à l’écoute et complètement bilingue ! Une visite sur sa page Facebook vous prouvera qu’elle ne manque ni d’humour ni de solidarité envers la communauté canine et leurs propriétaires. N’hésitez pas à consulter son site pour les tarifs et autres spécifications!

Chenil Lac Brome Kennel : une pension pour chiens

Chenil Lac Brome Kennel Entreprise locale

Chenil Lac Brome Kennel

[PRINTEMPS 2020] Par Geneviève Hébert Sandra Shaicovitch travaillait dans le milieu de l’événementiel à Montréal. Elle était d’ailleurs derrière Bêtes de Mode, une grande soirée-bénéfice pour la SPCA. Il…

Si vous aimez, svp partager! If you like this, then please share!