La Compagnie Robinson, produits héritage

 

[AUTOMNE 2017]

Par Martin Gendron 

La Compagnie Robinson est un projet artisan qui a vu le jour à Montréal dans le quartier Villeray et qui a migré vers la campagne à Brigham afin d’y trouver un nid pour la famille. On y fabrique des accessoires de cuir durables et intemporels entièrement faits à la main avec du cuir au tannage végétal acheté directement à la tannerie aux États-Unis.

 

Le fondateur et directeur création, Patrice Didier, a commencé à faire des accessoires en cuir, car son étui à lunettes l’a lâché en plein hiver et il s’est dit que ça n’avait pas de sens de payer 190$ pour des lunettes et que l’étui soit en similicuir. Sérieusement, de la cuirette !?
Le nom Robinson lui est venu naturellement après que son grand-père soit parti pour le long voyage. Disons qu’il a désiré le garder encore un peu à ses côtés. Il y a vraiment un esprit “héritage” autour de la marque et Patrice voulait que les gens puissent laisser à leurs enfants un objet qui leur a servi toute une vie. Comme un de ses amis lui avait dit une fois sur le bord d’un feu : “On peut voir, toucher et sentir parfois la vie d’une personne à travers un objet”.

 

La Compagnie Robinson travaille uniquement avec du cuir au tannage végétal. Ce cuir est issu d’une méthode traditionnelle où l’on met des matières végétales (racines de chicorées, feuilles et morceaux d’écorces par exemple) dans de grands barils de bois. On parle de 30 à 60 jours pour que les tanins agissent. La Compagnie Robinson valorise ce type de tannage pour la rigidité de ses fibres (au début, le cuir est plus “stiff”, mais il s’assouplit au bout d’un moment) et le développement d’une patine qui sera unique selon les habitudes de l’utilisateur.

Il existe une autre manière de tanner, avec des minéraux de sels de chrome. Cette méthode est utilisée pour 80 à 85% de l’ensemble du cuir produit mondialement. Ce type de tannage a gagné en popularité à l’ère industrielle en partie grâce à son court temps de production (7 à 10 jours), à la flexibilité qu’il donne au cuir (car les minéraux brisent les fibres) et à la résistance à l’eau qu’il lui confère. Mais les rejets d’eau contaminée sont souvent négligés chez certains manufacturiers et les conditions pour les travailleurs dans ces usines ne sont pas toujours « humaines ».

 

Pour trouver la tannerie qui correspondait à leurs valeurs, il a fallu près d’un an de recherche afin d’analyser des échantillons qu’ils recevaient de France, d’Italie, du Canada et des États-Unis. À leur grande surprise, ils ont constaté qu’il n’y avait presque plus de tannerie au Canada. Ce ne sont que des distributeurs essentiellement de cuir au chrome. Il y a certainement des avantages économiques à passer par un distributeur et ça leur arrive de le faire, mais ils préfèrent avoir une relation directe avec l’entreprise qui transforme leur produit.

Leur approche quant à la production d’objets est orientée vers un design simple, classique, et le plus souvent que possible destiné autant aux hommes qu’aux femmes. « Quand j’ai commencé à travailler le cuir, c’était une longue courbe d’apprentissage avec essais et erreurs, mais je crois que c’est de cette manière qu’on apprend le plus. On ne refait jamais la même erreur deux fois ! » ajoute Patrice Didier.

 

Slow made ! C’est dans cet esprit qu’il travaille leurs gammes de produits et comme le slow food qui se trouve à l’opposé du fast food, le mouvement slow made prend tranquillement de l’ampleur en occident, mais l’industrie de la mode dicte tout de même le pouls allant jusqu’à créer des collections chaque semaine chez certaines grandes marques.

Ariane Querry et Patrice Didier

 

Patrice est un fan des jeans Levi’s où les coupes sont essentiellement les mêmes depuis plus de 100 ans. « Je ne sais pas pour vous, mais je ne lave presque jamais mes jeans. Je les achète bleu régulier et sans prélavage et à mesure qu’elles vieillissent, elles développent du caractère. C’est comme un sacrilège de les acheter prélavées, non? »

 

C’est un peu aussi le concept derrière le cuir au tannage végétal. Les propriétaires et fondateurs de La Compagnie Robinson le disent haut et fort : leurs produits sont « beaux avec le temps. » Finalement, c’est un peu comme nous, les humains. On finit par avoir de la maturité et de la sagesse avec le temps et ça nous va bien!

 

Vous trouverez les produits de La Compagnie Robinson sur leur site Internet, ainsi qu’à la boutique de designers québécois Urbaine des Champs, à Sutton.

 

 

 

La Compagnie Robinson

www.lacompagnierobinson.com

Instagram / Facebook / Pinterest @lacompagnierobinson

La Compagnie Robinson: des accessoires en cuir Slow made

Si vous aimez, svp partager! If you like this, then please share!