CAB Sutton

Le confinement vu du CAB Sutton

 

[ÉTÉ 2020]

Par Andrée Pelletier

CAB Sutton
Les services du Centre d’action bénévole (CAB Sutton)

Qu’est-ce qu’on fait quand on est un organisme qui travaille à briser l’isolement par le rassemblement et que tout le monde est confiné ? Quand plusieurs des services offerts s’appuient sur une armée de gens à la retraite et que ceux-ci ne peuvent plus sortir de chez eux ? Qu’est-ce qu’on fait ? « On fait ben des longs Zooms », dit Janna Hubacek en riant.

 

Il est 13 h et la jeune directrice devant moi aurait bien envie d’aller faire la sieste. Si cette période de confinement a été pour plusieurs une période de temps suspendu, pour le Centre d’action bénévole de Sutton (CAB Sutton) « la Covid » a été une période d’effervescence, d’activités soutenues. L’équipe a dû revoir du tout au tout leur façon de fonctionner et cela du jour au lendemain. Bien vite, le besoin de services aux familles et aux ainés a commencé à se faire pressant.

 

Mais comment répondre à leurs besoins, alors que tout le monde se confine chez eux ? L’équipe a fait beaucoup de remue-méninges ! Le « Baby Drop-In » est devenu virtuel. Les parents ont quand même pu échanger et trouver un moment de répit grâce à leur ordinateur. Les animatrices du CAB Sutton ont colligé, jour après jour, une pléthore d’activités en ligne pour les enfants. Et puis la « boîte à love » est née. Une petite boîte, installée sur la rue Principale. Les enfants, les parents et tous ceux qui le désiraient pouvaient y déposer des messages destinés aux résidents du Foyer, de la Villa des Monts et du Manoir de Sutton.

 

Avec le temps, la demande pour les services de la banque alimentaire a doublé. Puisque les gens ne pouvaient plus se présenter pour venir chercher leurs victuailles, il a fallu mettre rapidement sur pied un service de livraison à domicile. Il en fut de même pour la « popote roulante » dont la demande a également doublé. Le CAB, en collaboration avec la Ville, a mis sur pied une « équipe volante » de 180 bénévoles qui ont assuré le lien entre la population et le IGA et la pharmacie.

 

J’écoute Janna, le souffle me manque. Quand je pense que moi je faisais le ménage de mes tiroirs… Je l’écoute et j’ai l’impression de voir une ruche, constamment active et mouvante, à l’affût des besoins de tous. Je me rends compte que je connais mal Sutton. Oui, des sans-abris vivent dans mon beau village. Oui, certains parents se privent pour nourrir leurs petits. Mais le CAB est là, travaillant dans les coulisses, humblement, discrètement, toujours à bout de ressources, mais toujours plein d’espoir.

 

Loin de décourager l’équipe du CAB Sutton, cette pandémie leur a permis de réfléchir. Elle a fait naitre en eux un désir de mieux s’adapter pour être plus résilients, pour ne pas être pris de court. Le coût social et psychologique de cette pandémie se fera bientôt sentir. L’équipe se prépare. Le CAB permet à tous de mieux vivre. Devenez bénévoles, contribuez financièrement ou autrement, mais contribuez. Devenez vous aussi des anges gardiens. L’organisme a toujours besoin d’une autre paire de mains, d’une autre épaule.

 

Et pour connaître leurs services, consultez leur site.

 

À toute l’équipe du CAB merci d’être là, merci de penser à nous comme vous le faites !

 

 

 

Le confinement vu du CAB Sutton

CAB Sutton Ressource Famille Sutton

Le confinement vu du CAB Sutton

[ÉTÉ 2020] Par Andrée Pelletier Qu’est-ce qu’on fait quand on est un organisme qui travaille à briser l’isolement par le rassemblement et que tout le monde est confiné ? Quand plusieurs des services offerts s’appuient sur…

Si vous aimez, svp partager! If you like this, then please share!