Le Festival de violon traditionnel de Sutton, 5 ans déjà !

Un texte de Richard Leclerc

Paru dans le numéro

Jean de Grosbois, de Sutton, adore le violon traditionnel. Il y a cinq ans, il a eu l’idée géniale de partager cette passion. Depuis, le festival se déroule dans diverses salles et chapiteaux au cœur du village de Sutton et attire des visiteurs de partout au Québec et de cinq états de la Nouvelle-Angleterre. « Cette…

Festival de Violon Traditionnel de Sutton

Jean de Grosbois, de Sutton, adore le violon traditionnel. Il y a cinq ans, il a eu l’idée géniale de partager cette passion. Depuis, le festival se déroule dans diverses salles et chapiteaux au cœur du village de Sutton et attire des visiteurs de partout au Québec et de cinq états de la Nouvelle-Angleterre.

« Cette cinquième édition sera un grand cru ! » affirme son directeur artistique, Jean de Grosbois. « Parmi les 30 musiciens invités, nous accueillerons, entre autres, Kevin Burke, non seulement comme musicien, mais aussi comme formateur durant les deux jours d’ateliers intensifs » ajoute-t-il. Pendant près de quatre décennies, Kevin Burke a été à l’avant-garde des musiques traditionnelles irlandaise et celtique. En 2016, il a été nommé musicien de l’année lors du gala de musique traditionnelle présenté par la chaîne de télévision irlandaise TG4.

Alexis Chartrand, un jeune violoneux montréalais, participera également aux ateliers intensifs. « Il ne se contentera pas de transmettre des pièces du répertoire, il travaillera également à l’amélioration de certains airs traditionnels. Pour compléter ce trio, Peter Senn enseignera le DADGAD, une façon d’accorder sa guitare pour accompagner des airs traditionnels, » explique Jean de Grosbois.

Festival de Violon Traditionnel de Sutton

Après les ateliers, les formateurs se joindront à la fête avec les autres artistes invités, dont Fru Skagerrak, un groupe formé de trois violonistes du Danemark, de la Suède et de la Norvège, ainsi que le trio Pete’s Posse du Vermont, qui propose une musique électrisante qu’il qualifie de « multi-generational root music ». Ces musiciens vous feront vibrer au son du « trad » et même danser avec les « calleurs » Donald Dubuc et James Allen, si vous avez envie de swigner !

Le prix avantageux du passeport familial permettra de faire participer vos petits au Festival des enfants (danse, conte, musique, ateliers).

Un avant-goût du festival le 7 juin à 19 h 30, à l’église Saint-André

Pour vous mettre en appétit, rien de tel que cette soirée d’avant-première. On y entendra trois duos : Alex Kehler (avec sa fameuse nyckelharpa), Willy LeMaistre, Alexis Chartrand et Gwenael Kivijer, accordéoniste breton, ainsi que François-Xavier Semyeud et Cécile Delage, à la flûte et à la harpe celtique. Ce concert bénéfice au coût de 25 $, incluant un verre de vin, vous permettra de vous mettre dans l’ambiance et de vous convaincre qu’il ne faut rien manquer de cette 5e édition.

Du 16 au 19 août. Plus d’infos sur violontraditionnel.com.

Richard Leclerc, communications