Fiducie foncière du mont Pinacle

La Fiducie foncière du mont Pinacle

 

[HIVER 2018]

Par Danielle Dansereau

Fiducie foncière du mont Pinacle
Activité de découverte de la nature au mont Pinacle. Crédit Isabelle Grégoire

On voit le mont Pinacle de partout dans la région, à des kilomètres à la ronde. Je ne connais personne qui n’ait un souvenir précis ou un lien émotif fort avec cette petite montagne au profil caractéristique avec sa calotte rocheuse. Bien que le sommet — une propriété privée vouée à sa protection — ne soit plus accessible au public depuis plusieurs années, le Pinacle continue à représenter un refuge non seulement pour la faune et la flore, mais aussi pour l’imaginaire.

 

On sait que bien avant l’arrivée des Européens, cette montagne était un lieu sacré pour les Abénakis qui occupaient alors le territoire. Sacrée, elle semble le demeurer toujours et la protection de son intégrité a donné lieu à une mémorable bataille citoyenne dans les années 90. C’est dans cette mouvance qu’est née en 1991, la Fiducie foncière du mont Pinacle, afin de donner à de simples citoyens des outils concrets pour s’impliquer dans la gestion de notre patrimoine naturel collectif.

 

La mission première de l’organisme est la protection à perpétuité d’espaces naturels par la négociation d’ententes de conservation (servitudes) avec des propriétaires privés, ainsi que le travail de gestion continu qu’impliquent ces ententes. Depuis 1993, la Fiducie est propriétaire d’un terrain sur le flanc nord du Pinacle sur lequel des sentiers d’interprétation de la nature — ouverts sporadiquement — ont été aménagés.

 

D’ici la fin de 2018, la Fiducie protègera à perpétuité un peu plus de 350 hectares de terrain et travaille à plusieurs projets de conservation. Ses programmes éducatifs ont donné dans les dernières années un accès supervisé à ses sentiers à plus de 1500 enfants des écoles de la région, ainsi qu’à des centaines de citoyens, seuls ou en famille. Une première conférence gratuite et ouverte à tous a été organisée en septembre dernier. Jérôme Dupras, professeur, chercheur et musicien est venu présenter devant une salle comble l’état de ses travaux sur « la valeur économique mésestimée de nos écosystèmes naturels ». Des propos brûlants d’actualité sur l’importance salvatrice des corridors verts dans la lutte actuelle contre les changements climatiques. Il y a encore beaucoup de pratiques respectueuses à développer dans notre rapport avec ces espaces sauvages nourriciers, générateurs de connaissance et d’émerveillement. Fragiles et sacrés, ils relativisent la place de l’humain dans le cercle de la nature.

 

Enfin, pour la troisième année, l’organisme relance durant la saison froide ses « Soirées des possibles », en partenariat avec Vitalité Frelighsburg et le café culturel Beat et Betterave. Il s’agit de projections de films sur des sujets environnementaux qui portent à réflexion, suivies de discussion (montpinacle.ca/activites).

 

 

Danielle Dansereau, présidente de la Fiducie foncière du mont Pinacle

 

La Fiducie du mont Pinacle, sa mission et ses activités

Si vous aimez, svp partager! If you like this, then please share!