Fraîche!

 

[ÉTÉ 2019]

Par Geneviève Hébert

Fraîche
Dana Cooper dans son local de prêt-à-manger

Quand on entre dans la petite bâtisse blanche, on ne s’attend pas à trouver un vaste espace joliment aménagé aux plafonds de 14,5 pieds. Mais c’est bien mal connaître la propriétaire et entrepreneure dans l’âme, Dana Cooper, qui ne fait rien à moitié. Elle a d’ailleurs effectué elle-même ses rénovations, renouant avec le travail manuel. Car cette dernière a oeuvré pendant plus de 10 ans dans l’industrie de la chaussure et des accessoires. Elle était designer et consultante pour de grandes marques internationales et d’autres, plus nichées.

Lorsque Dana est devenue maman, elle a décidé de mettre de côté sa carrière pour s’investir totalement auprès de ses enfants à la campagne. Pendant les premières années, Dana s’occupe entre autres de son potager qui ne cesse de prendre de l’expansion. Elle démarre éventuellement un service de traiteur. Selon elle, c’est le seul travail qu’elle peut pratiquer sans perturber la vie familiale. Mais chaque jour, cuisiner pour les siens devient l’occasion de peaufiner ses recettes. De passe-temps, la cuisine se transforme en une véritable passion. Aujourd’hui, la gastronomie dicte même ses destinations voyage.

Personne ne s’étonnera donc de ses élans culinaires variés. Même si les mélanges d’épices maison de Dana puisent à même la cuisine du monde, les ingrédients frais et locaux inspirent tout ce que vous trouverez chez Fraîche. D’ailleurs, tout de suite en entrant dans la boutique-atelier, vous reconnaîtrez les fermiers du coin. Des photos des gens de Potager Les nues mains, Au Petit Boisé, La Ferme Verte, le Rizen, etc. Leurs produits constituent l’essentiel du prêt-à-manger frais et congelé sur place : poulet marocain, bœuf au gingembre chinois, caris thaïlandais, effiloché végane, sauce bolognaise, etc.

Parmi les condiments sur les tablettes, les becs fins aimeront les produits fins de Dana. Compotes prunes et muscat, pommettes sauvages et sureau et les fameux shishitos, savoureux piments japonais marinés. Cet été, elle compte également offrir de la cuisine slow food. À déguster sur la terrasse : puddings de chia, porridge cru d’avoine, sandwiches à déjeuner, salades et bols de grains et de légumes de saison, entre autres.

Quand ses enfants grandissaient, Dana a fait beaucoup de bénévolat auprès d’organismes locaux. Aujourd’hui, elle désire mettre davantage de temps à faire ce qui la rend heureuse. Mais elle veut « cuisiner pour ceux qui aiment la bonne chère, » sans toutefois oublier de redonner au suivant. « En venant vivre ici, je n’aurais jamais cru trouver une communauté tissée aussi serrée. » La fibre communautaire, c’est ce qu’elle apprécie le plus de Sutton. De même, elle voudrait établir des liens entre sa jeune entreprise et le centre d’action bénévole de Sutton. Elle pense fournir des repas sains et équilibrés aux aînés et aux personnes esseulées à travers les services de la popote roulante. « Chaque dollar compte. Pour avoir un impact, si petit soit-il, il faut choisir d’investir localement. »

N’hésitez pas à visiter ce nouveau repère pour les foodies situé au 34 rue Principale Sud à Sutton. Et voici son site ; fraichefood.com. Vous y trouverez assurément de quoi vous mettre sous la dent, mais aussi un certain dépaysement dans les saveurs.

Fraîche! Découvrez ce nouveau repère pour foodies à Sutton

Boire & Manger

Fraîche!

[ÉTÉ 2019] Par Geneviève Hébert Quand on entre dans la petite bâtisse blanche, on ne s’attend pas à trouver un vaste espace joliment aménagé aux plafonds de 14,5 pieds. Mais c’est bien mal conna…

Si vous aimez, svp partager! If you like this, then please share!