Infusions fleuries

Un texte de Catherine Audet

Paru dans le numéro

Les fleurs se prêtent très bien au jeu de l’infusion. Elles peuvent notamment être utilisées pour des tisanes simples et savoureuses.

L’été, saison où les plantes amoureuses de la chaleur se déploient ! Les floraisons se succèdent pour le plaisir des yeux, mais aussi des papilles ! Eh oui, les fleurs se prêtent très bien au jeu de l’infusion. Regardons ensemble quelles fleurs locales peuvent être utilisées dans la préparation de tisanes simples et savoureuses.

infusions pensée sauvage
Pensées sauvages. Photo Écru Fleurs

La camomille

Vous connaissez certainement la camomille avec ses capitules blancs à cœur jaune très parfumés ? Cueillez les fleurs de préférence le matin, lorsqu’elles sont fraîchement ouvertes. Une simple cuillère à soupe dans une tasse d’eau bouillante et hop, vous avez votre infusion maison ! La camomille matricaire offre une saveur douce et fleurie tandis que la camomille romaine est plus amère. Les propriétés aromatiques de la camomille sont optimales lorsque les fleurs sont utilisées fraîches. Toutefois, si vous souhaitez les faire sécher, étalez-les sur une assiette ou une grille, dans un endroit sec et aéré à l’abri de la lumière. Une fois sèches, mettez-les dans un sac en papier ou un contenant hermétique.

La bourrache

infusions bourrache
La bourrache

Passons du blanc au bleu pour explorer la bourrache, cette plante robuste, peu exigeante qui produit une abondance de petites fleurs en forme d’étoiles qui passent du violet au bleu puis au rose. Sa floraison se renouvèle quotidiennement et s’étale de la mi-juillet à la mi-septembre. Lors de la récolte, veillez à détacher les fleurs du calice velu et des akènes regroupés en quatre graines au centre de la fleur. Plante mellifère très attirante pour les abeilles, elle constitue un bel ajout au jardin des plantes comestibles ! Vous pourrez consommer les feuilles dans vos salades et vos sandwichs. Quant à l’infusion florale, elle vous surprendra par sa saveur qui rappelle l’huître !

La rose

Vous avez un rosier sur votre terrain ? Les pétales vous offrent des infusions florales aux arômes envoutants ! Assurez-vous de ne consommer que des fleurs qui proviennent de plants n’ayant pas été exposés à des pesticides. C’est d’ailleurs une règle à suivre pour toutes les fleurs que vous souhaitez consommer. Effeuillez les pétales, ajoutez de l’eau chaude, pas bouillante (90 oCelsius), et laissez infuser 3 minutes.

La pensée sauvage

Terminons avec la pensée sauvage dont la fleur toute délicate nous accompagne dès la fonte des neiges jusqu’à l’automne. Très décoratives, ces fleurs tricolores sont souvent utilisées en cuisine pour décorer les plats. Avec son goût poivré et son arôme délicat de thé des bois, pourquoi ne pas en faire une infusion ? Seulement quelques fleurs suffisent pour faire une infusion chaude. Quant à l’infusion à froid, elle se prépare en laissant les fleurs en contact avec de l’eau froide pendant une période donnée. Les principes actifs se libèreront doucement et vous obtiendrez un breuvage tout en subtilité !

Nous le savons, chaque plante a son cycle et émerge lorsque les conditions lui sont favorables. Suivons la grande valse des floraisons estivales et profitons-en pour goûter à nos fleurs comestibles, notamment dans les infusions !

Catherine Audet, Écru Fleurs, ferme florale & fleuristerie écoresponsable