La Muse Bleue

 

[ÉTÉ 2020]

Par Geneviève Hébert

Au mois de juillet, la Ville de Sutton lancera la première phase de son projet La Muse Bleue, un parcours villageois à la fois artistique et historique. Les gens pourront parcourir 4,5 km en suivant une ligne bleue tracée au sol tout en s’arrêtant à différents endroits identifiés.

Le parcours débutera du Bureau d’accueil touristique et empruntera la rue Maple. Il bifurquera ensuite sur la rue Highland, puis sur la piste cyclable afin de se rendre au Parc d’Arts et de rêves. De là, direction hôtel de ville. Les plus téméraires pourront se délier les jambes pendant un autre 1,4 km afin de passer par le musée et l’École d’art où des camions pompiers vintage sont exposés.

Parmi les arrêts plus artistiques, il y a l’expo photo du Rétro-Labo sur la piste cyclable, les galeries Arts Sutton, Arts Plus, Farfelu et le parc culturel D’arts et de rêves. Ces derniers se trouvaient autrefois sur le circuit des galeries d’art qu’on a voulu revamper. Mais le parcours fait également halte dans des commerces comme à la Rumeur affamée, au Comptoir Sutton, à la joaillerie d’Ariane Marois, etc.

Plusieurs artéfacts du Musée de Sutton seront exposés dans ces endroits, sous différentes thématiques. « Par exemple, comme le propriétaire de La Galette est photographe, on va y installer des artéfacts qui feront découvrir les artistes ayant immortalisé les habitants de Sutton, » explique Claudine Filion-Dufresne, agente de développement culturel à la Ville de Sutton. D’autres thématiques seront abordées, comme le ski et les sports d’hiver au chalet du parc Goyette-Hill, les débuts du cinéma à Sutton à la Salle Alec & Gérard Pelletier. À chaque arrêt, des panneaux explicatifs présenteront les thématiques en lien avec les artéfacts.

La Muse Bleue
Oeuvre de l’artiste suttonnais Don Davidson
Photo : Isabelle Capmas

Inspiré de la « ligne rouge » à Boston et de la « ligne verte » à Nantes, ce parcours balisé mettra donc en valeur les attraits culturels, artistiques, naturels et historiques de la communauté. Le nom La Muse Bleue a d’ailleurs été inspiré du bleu du logo de la ville et du verbe muser qui veut dire flâner et qui porte en lui une connotation à la fois artistique et historique.

« C’est évolutif comme parcours. On est en pourparlers avec Hydro-Québec pour avoir l’autorisation de reproduire des œuvres d’art sur les boîtes électriques, une idée de l’artiste local David James. Et on aimerait ajouter des boîtes sonores faites à partir d’artéfacts qui ne sont plus exposables et qui seront adaptés pour diffuser les témoignages des aînés, précise Claudine Filion-Dufresne. « Des rencontres intergénérationnelles sont aussi prévues lorsque ce sera possible, » ajoute Karine Fortin, chargée de projet en muséologie pour la Ville de Sutton.

Il est à noter que ce projet sera réalisé grâce à une entente de développement culturel avec le Ministère de la Culture. Ce dernier finance finance 50 % du projet. Les visiteurs pourront avoir accès au parcours à partir de l’application Ondago. Les utilisateurs y trouveront quelques compléments comme des précisions sur le processus de création d’œuvres d’art déjà en place au village, comme celle de Patrick Morency devant la galerie Art Plus et les sculptures de Don Davidson sur la rue Principale. Une carte interactive sur papier avec des pictogrammes sera éventuellement proposée au bureau d’accueil touristique de Sutton.

La Muse Bleue :nouveau parcours villageois à Sutton

Art & Culture

La Muse Bleue

[ÉTÉ 2020] Par Geneviève Hébert Au mois de juillet, la Ville de Sutton lancera la première phase de son projet La Muse Bleue, un parcours villageois à la fois artistique et historique. Les gens pourront parcourir 4,5…

Si vous aimez, svp partager! If you like this, then please share!