LE TOUR V31#1 AUTOMNE/FALL 2013

 

LE TOUR V32#3 PRINTEMPS/SPRING 2015
ÉDITION COMPLÈTE / FULL EDITION

Éditorial

Développer le sens de l’équanimité

Qui refuserait de se laisser emporter par une vague de fou rire? Pourrait-on retenir ses larmes devant de tristes événements que la vie tend à l’occasion? Pourtant, de nombreux événements joyeux et tristes se succèdent dans la vie perturbant notre équanimité.

Calgary, Mégantic, l’Égypte, la Syrie, Magnotta, Mandela, Kate… une naissance, un décès, des atrocités, une révolution, un cessez-le-feu passent devant nos yeux tous les jours et déséquilibrent notre psychique. La mondialisation et les événements lointains, reçus en pleine figure, répétés ad nauseam par les médias et médias sociaux, heurtent notre réalité et secouent nos sentiments. Le vrai mal se produit quand on les accepte pour nôtres en les percevant comme une destinée personnelle.

Or, les visions fatalistes doivent nous servir d’avis plutôt que de guides. Un bulletin de météo défavorable ne signifie pas que le pronostic se réalisera. À cet égard, il est préférable de regarder par la fenêtre plutôt que l’écran de la télévision… puis, de mieux se préparer pour ce qui se révélera.

Le dalaï-lama offre un précieux conseil pour maintenir son équanimité lorsque confronté à un malheur : est-ce que cela pourrait être pire? La réponse à cette question remet les choses en perspective et favorise l’équanimité. La peur de la noirceur s’évanouit devant la lumière… Et, la lumière, c’est l’acceptation de ce qui prévaut dans l’entourage immédiat.

Les gens de notre riche et belle région doivent composer avec les changements saisonniers, la météo, la conjoncture économique, les tendances sociales, la mouvance démographique… Comment se comporter devant des facteurs primordiaux sur lesquels on ne peut agir? « […] ne pas s’inquiéter de ce qui ne dépend pas de lui, c’est-à-dire les biens matériels, les honneurs, l’opinion des gens, mais il doit en contrepartie se rendre parfaitement maître de ses émotions, avis, opinions et jugements, la seule chose dont il possède un parfait contrôle », a écrit Marc Aurèle dans Pensées pour moi-même.

Pour leur part, les visiteurs sont parfois bouleversés par la différence entre ce qu’ils ont vécu ailleurs et ce qu’ils vivent ici : des écarts de prix, d’image, d’attentes, de satisfaction… Or, maintenir une équanimité devant toute expérience est la voie du plaisir, de la joie, de la paix et de la liberté. Une disposition qui permettra de vivre un extraordinaire automne!

Bonne lecture!

Denis Boulanger

Editorial

Developing the sense of equanimity

Who would resist being carried away on a wave of uncontrolled laughter? Could we hold back tears when confronted by the occasional sad event? Nonetheless, in life many happy and sad events succeed each other in perturbing our equanimity.

Calgary, Lac Mégantic, Egypt, Syria, Magnotta, Mandela, Kate… a birth, a death, atrocities, a revolution, a cease-fire pass before our eyes every day and jolt our psyche off kilter. Globalization and distant events that are replayed ad nauseam in the media and social media confront our reality and rattle our emotions. The true damage occurs if we accept those events as our own and accept them as our personal destiny.

Instead, such fatalistic visions should only be viewed as warnings, not guides. An unfavourable weather report doesn’t necessarily reflect reality. Rather, it is preferable to look out the window than only at the television… and to better prepare for what will arise.

The dalai-lama offers precious advice to maintain equanimity when confronted with misfortune: could it be worse? The answer to this question brings the situation into a new perspective that promotes equanimity. The fear of darkness disappears in the presence of light… And, the light is the acceptation of what prevails in our immediate surroundings.

The people of our well-off and beautiful area must deal with seasonal changes – the weather, the economy, social trends, demographic variations… How should one behave when faced by such crucial factors upon which he has little or no influence? ‘‘ […] do not worry about what doesn’t depend on oneself, that is material goods, honors, peoples’ opinion, but rather become the master of that which he can fully control perfectly such as emotions, advice, opinions and judgements.’’ wrote Marc Aurèle in Pensées pour moi-même (loosely translated).

Visitors are sometimes shocked by what they have witnessed elsewhere and what they experience here: differences of prices, images, expectation, degree of satisfaction, etc. Yet, maintaining equanimity while facing any experience is the way of pleasure, joy, peace and liberty. A disposition that should lead to an extraordinary Fall season!

Happy reading!

Denis Boulanger

Journal Le Tour, Sutton, Dunham, Frelighsburg, édition Automne/Fall 2013

En kiosque

LE TOUR V31#1 AUTOMNE/FALL 2013

ÉDITION COMPLÈTE / FULL EDITION Éditorial Développer le sens de l’équanimité Qui refuserait de se laisser emporter par une vague de fou rire? Pourrait-on retenir ses larmes devant de tristes événements que la vie tend à l…

Si vous aimez, svp partager! If you like this, then please share!