Monotype de Sanders Pineault

Le monotype, cet inconnu

 

[AUTOMNE 2018]

Par Sanders Pinault

Monotype de Sanders Pineault
Monotype de Sanders Pinault

Le monotype est une technique artistique peu connue, mais oh combien inspirante !

Accessible à tous, le monotype est un processus de création très ludique faisant appel à la spontanéité. Contrairement aux techniques de gravure traditionnelles, ce procédé ne nécessite pas d’équipement onéreux ni de minutie extrême. En fait, il nécessite peu de choses, si ce n’est un support rigide (une plaque de verre, de plexiglas, de gélatine, etc.), un médium approprié (encre à gravure, peinture acrylique ou à l’huile, aquarelle, etc.) et du papier (japonais ou à gravure).

Bien qu’apparentée au monde complexe de la gravure, cette forme hybride d’estampe ne permettra qu’un seul exemplaire de l’œuvre, mis à part une autre copie appelée « fantôme » qui peut être réalisée avec le résidu d’encre sur la matrice. Par contre, l’artiste peut revenir sur son épreuve et rehausser le motif et les couleurs au besoin.

Contrairement à la technique de la gravure, dans laquelle la plaque est creusée conservant les traces faites par l’artiste, le dessin est réalisé directement sur la plaque recouverte d’encre ou de peinture à l’aide de divers outils. L’artiste peint donc son image sur la matrice, mais l’œuvre finale sera celle qu’il découvrira après l’impression sur le papier de l’épreuve. L’impression transférée sur papier peut se faire en frottant avec la paume de la main, avec un instrument adéquat ou en se servant d’une presse, donnant ainsi lieu à une œuvre unique !

Le discours savant présente le monotype comme le bâtard de la famille de l’estampe. Les purs et durs de la gravure le dénigrent en tant que forme d’estampe plutôt spontanée à la différence de la technique précise du graveur.

À la base, ce procédé d’estampe a été inventé vers 1648 par un graveur génois, Giovanni Benetto Castiglione. Edgar Degas a pratiqué le monotype de façon magistrale, fort heureusement, sauvant ainsi cette technique des oubliettes. D’autres artistes connus ont d’ailleurs utilisé la technique du monotype dont Rembrandt van Rijn, Henri Matisse, Pablo Picasso, Camille Pissaro, Paul Klee, Paul Gauguin, Mary Cassatt et Toulouse Lautrec.

Maintenant, si faire l’expérience du monotype vous parle, je vous invite à venir participer à mes ateliers ludiques dans un endroit champêtre avec vue sur le vignoble de Léon Courville au Lac Brome, tout en savourant un verre de vin ! Ouvert à tous !  Pour plus de détails, voir facebook.com/Sanders-Pinault-artiste-en-arts-visuels.

 

Le monotype, cet inconnu Estampe: le monotype, cet inconnu

Monotype de Sanders Pineault Art & Culture

Le monotype, cet inconnu

[AUTOMNE 2018] Par Sanders Pinault Le monotype est une technique artistique peu connue, mais oh combien inspirante ! Accessible à tous, le monotype est un processus de création très ludique faisant appel à la spontanéité. Contrairement aux techniques de gravure…

Si vous aimez, svp partager! If you like this, then please share!