Une épicerie du Moyen-Orient à Sutton

 

[ÉTÉ 2017]

Par Denis Lord

Melinda

Depuis novembre 2016, Melinda Maranian offre à l’Épicerie du Moyen-Orient les délices de sa région d’origine. Les définitions du Moyen-Orient varient, mais dans les grandes lignes, on peut dire qu’il s’agit de la Turquie et du sud-ouest de l’Asie, entre la Méditerranée et l’océan Indien. Près d’une dizaine de pays donc, dont les mets nationaux sont parfois goûtés outre-frontière. À l’Épicerie du Moyen-Orient, derrière la Cordonnerie Boutique Sutton, c’est tout le savoir-faire culinaire du Moyen-Orient qui s’offre aux gourmands. Melinda Maranian concocte elle-même les diverses pâtisseries comme les baklavas, qu’on déguste en Arménie, au Liban et en Syrie, les culujés, des biscuits arméniens aux sept épices, des maamouls aux dattes, des biscuits sans gluten…

Melinda cuisine également des plats comme le nivig, à base de bette à carde et de pois chiches, ou encore de l’Imam Bayildi, un plat à base d’aubergine, de tomates et d’oignons, qui serait originaire de Turquie, mais qui est également prisé dans les pays voisins.

L’Épicerie du Moyen-Orient, c’est encore des épices, des noix et des fruits secs, des légumineuses et bien d’autres choses, à des prix très accessibles. « Ce sont des aliments consommés au Moyen-Orient, explique Melinda Maranian, une Arménienne de Syrie, même s’il peut arriver qu’ils soient produits au Canada, aux États-Unis, ou encore en Corée du Sud, comme les noix de cajou. »

Aux dires de Mme Maranian, l’épicerie ne souffre pas de sa situation un peu discrète, à l’écart de la rue Principale, derrière la cordonnerie de Rafi Allaouirdian, son ex-mari et partenaire d’affaires. Pour se faire connaître, Mme Maranian possède un site Internet et une page Facebook qu’elle partage avec son frère Vaché, propriétaire du restaurant Bonne Bouffe Sutton, spécialisé dans la cuisine arménienne et syrienne. La réputation de l’épicerie se fait également par le bouche-à-oreille. Selon Mme Maranian, les clients viennent d’Abercorn ou même de Cowansville pour se procurer son nivig, son houmous ou son taboulé. « Nos baklavas sont très authentiques, assure Rafi. Nous en avons fait pendant un temps avec du sirop d’érable, mais les gens préféraient le miel. Nous y sommes donc revenus. »

Les gens ont la possibilité de se procurer une carte de membre qui, au coût de 60 $ par année, donne droit à un rabais de 25 % sur les produits de détail (pas ce qui est cuisiné) et de 10 % sur les produits de la cordonnerie (mais pas le service).

L’Épicerie du Moyen-Orient est devenue, début avril, un distributeur de produits Tupperware sur commande. L’épicerie est ouverte jusqu’à 18 h, mercredi, jeudi et vendredi à partir de 9 h, samedi et mardi à partir de 10h. Elle est fermée le dimanche et le lundi. Pour de plus amples détails, visitez commercesutton.wixsite.com/mysite/divers ou facebook.com/Bonne.Bouffe.Sutton/.

 

Le Moyen-Orient à Sutton: une épicerie et un restaurant

Boire & Manger

Une épicerie du Moyen-Orient à Sutton

[ÉTÉ 2017] Par Denis Lord Depuis novembre 2016, Melinda Maranian offre à l’Épicerie du Moyen-Orient les délices de sa région d’origine. Les définitions du Moyen-Orient varient, mais dans les grandes lignes, on peut dire…

Si vous aimez, svp partager! If you like this, then please share!