confinement

Bien « se nourrir » pendant le confinement

 

[PRINTEMPS 2020]

Par Maud Japhet

confinement
Se reposer et nourrir des pensées positives

Dans ce moment particulièrement bousculé de nos vies, nous sommes confrontés au caractère impermanent de notre réalité. Ce à quoi nous étions habitués n’est plus accessible. Ce à quoi nous nous attendions dans les prochains mois n’existe même plus dans le champ des possibles. Pour nombre d’entre nous, cette réalité nous renvoie à un état de vide intérieur qui peut être très déstabilisant. Comment faire alors pour apprivoiser cet état de vide intérieur ? Quand nos fonctionnements habituels d’activité, de loisir, de suractivité ne fonctionnent plus, comment ventiler et prendre soin de nos émotions, nos états d’âme ? C’est un beau défi en tant qu’humain et en tant qu’espèce.

Aujourd’hui, nous sommes face à cette évidence : « notre état intérieur est la seule chose sur laquelle nous avons du pouvoir. » Le reste est en dehors de notre contrôle.

J’ai envie de partager avec vous plusieurs actions, pratico-pratiques, dont vous pourriez vous inspirer pour créer quelque chose de nouveau dans votre quotidien. Je ne prétends pas avoir la solution parfaite pour vous, mais je cherche à cheminer avec vous, afin qu’ensemble, nous trouvions ce qui nous fait du bien. Ce moment de retrait vers l’intérieur des maisons peut être l’occasion de revenir à l’intérieur de nous et de nous apprivoiser, d’apprendre à respirer et à ressentir ce que cela fait d’être, simplement, ici et maintenant.

Une saine nourriture pour le mental

Vous pouvez commencer par faire un emploi du temps pour la semaine. Idéalement, limitez le temps passé devant l’ordinateur et la télévision et choisissez ce qui vous fait vraiment du bien. Considérez les lectures, les films et les émissions regardées et écoutées comme de la nourriture pour vos pensées. D’ailleurs, observez. « J’aime bien regarder des films. J’observe que les histoires, les images, continuent de teinter mes pensées dans les 48 h qui suivent le visionnement, et parfois plus longtemps, quand j’ai ressenti de fortes émotions (peur, tristesse, peine). »

Observer ces pensées. Revoyez-vous dans votre tête des scènes du film ? Alors, il devient clair que votre mental se nourrit à la fois des sons, des images et des sensations physiques et émotions reliées à eux. À partir de ce constat, vous pourrez faire des choix plus nourrissants pour vous-même.

Déterminer 3 actions qui vous font du bien en profondeur. Prenez votre temps. Quelles actions simples vous font sentir plus vivant. e et joyeux.se ? Peindre, danser, dessiner, chanter, faire du yoga, du tai-chi, méditer, rire, bricoler, jouer aux échecs, vous entraîner physiquement, jouer de la musique, écrire, prendre un bain, vous masser les pieds, jouer avec vos enfants, masser votre conjoint, être dans le silence et regarder les oiseaux, vous entourer de beauté, de lumière, d’ordre, apprendre quelque chose de nouveau. Demandez-vous : combien de temps y consacrez-vous par semaine ? Pouvez-vous augmenter leur fréquence dans votre quotidien ?

Vous pouvez les mettre à l’horaire régulièrement, chaque semaine, chaque jour si possible. Dans notre vie super active, effrénée, nous faisons souvent passer nos obligations avant nos propres besoins. En ce moment, si vous pouvez faire le contraire parce que vous êtes confinés chez vous, pourquoi ne pas essayer de faire passer votre bien-être avant les obligations, et regarder comment vous vous sentez.

Lorsque nous sommes en paix à l’intérieur, nous réagissons mieux à ce qui se passe à l’extérieur. Lorsque nous nourrissons en nous la paix, la joie et le contentement, il y a une ouverture qui se crée dans le corps et nous sommes plus à même de trouver la force, l’énergie de faire face à ce qui vient.

confinement

Nourrir la paix intérieure

Vous pouvez ensuite vous engager envers vous-même. Recommencer à nourrir en vous la joie, la paix et le contentement. Modifier les chemins neuronaux, habitués par la critique et la comparaison. Entraînez-vous à penser différemment. Observez les pensées qui passent et amusez-vous à les modifier. Tout ce qui apparaît avec une formulation négative (les phrases avec des « ne pas », les jugements et comparaisons par exemple), tentez de le redire avec une formulation positive. Certaines pensées ne tiennent pas cette transformation. Elles ne peuvent se traduire de façon positive. Essayez alors de trouver la formulation positive qui s’en rapproche le plus. Et si elle n’existe pas, passez à la prochaine pensée. Cet exercice banal permet de changer vos réseaux de pensées réflexes et agit sur votre bien-être psychique et physique.

Une saine nourriture pour le corps

Bien sûr, il faut prendre soin de notre alimentation le mieux possible. Mais vous pouvez aussi rire à gorge déployée, prendre soin de votre peau, mettre des vêtements confortables et propres ou simplement dormir et vous reposer ! Vous pouvez également prendre soin de votre corps avec un exercice adapté à votre besoin, à qui vous êtes. Il y a beaucoup de professeurs qui offrent des cours gratuits ou qui demandent une contribution volontaire en ce moment, et merci à eux ! C’est incroyable cet élan de générosité ! Yoga, danse, activités de bricolage ! Vous pouvez trouver des petits trésors. Recevez ces cadeaux et partagez-les. Voici quelques exemples de pages :

facebook.com/CatsCornerMontreal

facebook.com/groups/yoga.sutton

facebook.com/marisevachon

facebook.com/stanleynorris777

facebook.com/elodieyogasonotherapie

Alors, voilà pour aujourd’hui ce que je vous propose. Une petite incursion dans votre palais intérieur. Un check-in de votre hôtel 5 étoiles. Et bientôt, j’aurai d’autres outils pratico-pratiques à vous proposer.

Bonne exploration !

 

Maud Japhet

liance.ca

 

Bien « se nourrir » pendant le confinement : quelques explorations

confinement Bien-Être

Bien « se nourrir » pendant le confinement

[PRINTEMPS 2020] Par Maud Japhet Dans ce moment particulièrement bousculé de nos vies, nous sommes confrontés au caractère impermanent de notre réalité. Ce à quoi nous étions habitués n’est plus accessible. Ce à quoi nous nous…

Si vous aimez, svp partager! If you like this, then please share!