parole des aînés

Mettre en valeur la parole des aînés

 

[ÉTÉ 2019]

Par Jeanne Morazain

parole des aînés
Entrevue avec un groupe d’ex-employés de la Filtex. De gauche à droite: Anne Soucy, Yves Fontaine, Fleur-Ange Beauregard-Domingue, André Daigneault et Pierre Marcotte.

Depuis un an maintenant, la société d’histoire Héritage Sutton est engagée dans La parole des aînés, un vaste projet d’histoire orale financé par le programme Québec ami des aînés (QADA). Il consiste essentiellement à conserver et mettre en valeur les témoignages d’aînés de Sutton et de la région afin d’enrichir notre connaissance et notre compréhension du passé.

Héritage Sutton a constitué au fil du temps un Fonds d’histoire orale comprenant quelque 90 récits de vie de personnes anglophones et francophones qui étaient âgées de plus de 60 ans au moment de l’entrevue. Les plus anciennes entrevues (plus d’une vingtaine) datent de 1977 et ont été réalisées par des étudiants de l’Université Bishop et remises par le Centre de ressources pour l’étude des Cantons de l’Est. Un deuxième lot de près de soixante entrevues a été enregistré entre 2000 et 2003. Enfin, un troisième lot regroupe une douzaine d’entrevues réalisées en 1982 et 1983 et entre 2013 et 2016.

Ce fonds de La parole des aînés constitué selon les règles de l’histoire orale aide à connaître et à comprendre l’histoire de la société suttonnaise. C’est une source primaire des plus précieuse. Toutefois, le contenu de ce fonds est malheureusement resté en grande partie inaccessible, faute d’avoir été transféré sur support numérique, transcrit et indexé. Par conséquent, la voix des personnes aînées qui ont accepté de partager leurs expériences de vie n’est pas entendue. Le projet en cours vise à corriger cette lacune et à faire entendre ces voix du passé.

Il permet aussi de poursuivre la collecte de témoignages oraux. Ainsi, l’automne dernier, quelque vingt-cinq ex-employés de l’ancienne filature de la Filtex ont témoigné de leur expérience, soit individuellement, soit en groupe, photos à l’appui. Ces enregistrements vidéos et audios, de même que les archives photographiques qui ont été numérisées servent de matériau à une équipe de la salle Alec et Gérard Pelletier qui nous rappellera cette époque de la Filtex lors d’une représentation publique le mercredi 12 juin à 19 h.

Outre les ex-employés de la Filtex, une vingtaine d’autres aînés nous ont jusqu’à maintenant raconté leur histoire, ont partagé une tranche de leur vie ou discuté d’une thématique particulière, comme le fait de vivre à proximité de la frontière.

Enregistrements vidéos, audios, photos numérisées et transcriptions sont autant de nouvelles pièces qui s’ajoutent au tableau et nous aident à retrouver nos racines et à mieux préparer l’avenir. Cette mine de renseignements servira à documenter des articles pour nos cahiers ou pour Le Tour, à préparer des dossiers pour notre site web ou des capsules pour notre page Facebook, à produire des expositions virtuelles, à concevoir d’autres mises en scène à l’intention des jeunes et des moins jeunes, etc. Il y a de nombreuses façons de mettre en valeur ce riche patrimoine qu’est la parole des aînés.

 

Jeanne Morazain est présidente d’Héritage Sutton. Pour en savoir plus sur votre société, visitez heritagesutton.ca. Héritage Sutton publie deux fois l’an un cahier sur l’histoire de Sutton et des environs que vous pouvez vous procurer en ligne. Autres points de vente : Le Cafetier, les galeries Art Libre et Farfelu, la friperie, la boutique Nath’elle, ainsi que le bureau d’accueil touristique. Pour communiquer avec nous, envoyez un courriel à heritagesutton@gmail.com.

 

 

Mettre en valeur la parole des aînés : un autre projet d'Héritage Sutton

Si vous aimez, svp partager! If you like this, then please share!