D’ânes et de poussière d’étoile

 

[PRINTEMPS 2017]

Par Gabrielle Charbonneau

 

Aussitôt entré dans cet environnement rustique, les odeurs et les couleurs n’ont d’autre choix que d’éveiller nos sens. Celle que l’on surnomme affectueusement la savonnière du village nous y accueille toujours d’un bonjour que l’on sait sincère et chaleureux. C’est comme si, une fois la porte de La Savonnerie Poussière d’Étoile franchie, nous savions d’instinct que peu importe la raison pour laquelle nous y sommes entrés, nous en ressortirons comblés. Autant par le service reçu que par la qualité, la diversité et l’originalité des produits. C’est donc dans sa petite boutique située à Dunham, nichée au creux du Relais de la Diligence, que Guylaine Dubois nous partage de façon simple et conviviale sa passion pour les produits corporels qu’elle confectionne de ses propres mains.

 

Toute cette histoire, qui dure maintenant depuis 7 ans, a commencé par un coup de hasard comme ceux qui nous attendent quelques fois au détour de la vie. Une des 6 enfants de Guylaine (oui, vous avez bien lu, 6) avait besoin d’un savon contenant des ingrédients naturels à 100 % pour sa peau plus que sensibles. Notre savonnière en devenir, étant des plus aventureuses, s’est donc lancée tout de go dans la fabrication dudit savon. Quelle ne fut pas sa surprise de réaliser que, non seulement le problème cutané de sa fille s’était résorbé en très peu de temps, mais qu’en plus, une révélation l’avait traversée ! De la tête aux pieds. Elle venait d’avoir un de ces coups de cœur qui ne trompe pas.

 

Guylaine n’avait pas cherché, mais parce qu’elle avait osé, elle avait trouvé. Et c’est ainsi que tout s’enchaîna. Fabrication des savons à la maison, location d’un local, ouverture de l’entreprise, déménagement du local prise 1, sans oublier les enfants, déménagement du local prise 2, s’occuper encore, toujours et surtout des enfants, fabrication des produits encore et toujours plus. Et à travers toute cette aventure, une folle envie d’avoir des ânes bien à elle. Pour cette passionnée, produire elle-même le lait d’ânesse qui entrerait dans la composition de ses produits était une évidence. Rêve qui devint vite réalité et qui se chiffre aujourd’hui à 21 ânes au troupeau. Je ne sais pas pour vous, mais moi, personnellement, j’étais déjà estomaquée après la simple mention de « 6 enfants », donc ce n’est pas peu dire que je trouve admirable la force que cette grande dame a eue pour sa famille, sa communauté, ses clients… et ses ânes, qu’elle aime d’amour, comme elle dit.

Quelques produits de la Savonnerie Poussière d’Étoile

C’est à grands coups d’investissement d’énergie, de patience et de fougue que Guylaine s’est bâti une clientèle des plus fidèles. Surtout des femmes, mais de plus en plus d’hommes à qui elle offre, depuis son ouverture, des produits variés, allant des magnifiques barres de savon coloré, en passant par l’après-shampooing réparateur, sans oublier tous ces petits et grands pots de crèmes aux odeurs toutes plus suaves les unes que les autres. Tout cela, réalisé en fonçant droit devant elle, les deux pieds bien ancrés dans sa mission première qui était d’offrir des produits de qualité, 100 % naturels, pour le bien-être de la planète et de ses habitants. Cette femme à l’énergie contagieuse s’est donné une mission qu’elle a accomplie haut la main. Elle a d’ailleurs été, le 13 octobre dernier, honorée d’une mention Slow Cosmétique, accréditation soulignant la qualité 100 % naturelle de ses produits, puisqu’ils ne contiennent rien de nocif pour l’homme ou pour la planète. Attention, cette mention ne se donne pas à qui le veut, car on doit aussi la mériter, si et seulement si on n’a pas eu recours à un marketing abusif et finalement, si son rapport qualité-prix reste dans les limites du raisonnable pour le consommateur.

Guylaine fera vibrer son village, comme elle aime à l’appeler, pour une dernière fois cette année, dans le cadre de la 20e édition de La Clef des champs. Après s’être impliquée bénévolement pendant 8 ans pour chapeauter cet évènement, non seulement elle passera le flambeau à quelqu’un d’autre, mais elle, son mari, sa marmaille, ses 21 ânes, ses savons et autres produits partiront tous ensemble, vers une autre vie. Vers la Gaspésie. Tous ensemble pour une qualité de vie qu’elle et son mari, son fidèle ami, se sont promise il y a de cela fort longtemps.

 

Guylaine dans son élément

 

Merci Guylaine pour ton implication, ton écoute, tes conseils et merci de nous inspirer avec ta fougue, ta détermination et de nous montrer que tous les rêves sont réalisables. Tu nous enverras un bon vent de bord du fleuve…

Gabrielle Charbonneau, artiviste

 

Pour en savoir plus sur le slow cosmétique, visitez www.slowcosmetique.org et pour vous procurer désormais les produits de la savonnerie, visitez www.savonneriepoussieredetoile.com.

La Savonnerie Poussière d'Étoile de Dunham déménage en Gaspésie

Entreprise locale

D’ânes et de poussière d’étoile

[PRINTEMPS 2017] Par Gabrielle Charbonneau   Aussitôt entré dans cet environnement rustique, les odeurs et les couleurs n’ont d’autre choix que d’éveiller nos sens. Celle que l’on surnomme affectueusement la savonnière du village nous…

Si vous aimez, svp partager! If you like this, then please share!