Sutton en Blues 2018

 

[AUTOMNE 2017]

Par Jean Sicotte

 

Breen Leboeuf

Le samedi 14 octobre, Sutton en Blues entame la saison avec un nom digne d’une levée de rideau : Breen Leboeuf. Sur scène avec son trio à l’Auberge des Appalaches, ce fier compagnon du légendaire groupe « Offenbach » reste à mon avis un des grands musiciens de blues à voir et revoir.

 

Le samedi suivant, les frères Blackburn s’amènent avec leur son R & B et soul qui leur a valu prix du meilleur artiste de la relève au Blues Music Award. Brooke, le guitariste, confie : « Avoir un parent musicien explique que mes frères et moi avons appris tôt à jouer d’un instrument. Le soul nous habite. C’est là que nous vivons. »

 

Dawn Tyler Watson

Dernier samedi d’octobre, au tour du Paul DesLauriers Band qui a remporté lors de la 20e édition des Maple Blues Awards les trophées « Artiste de l’année » et « Performance électrique de l’année ». Le groupe multiplie ses succès depuis sa victoire dans le cadre du concours Québec à Memphis, parrainé par la Société Blues de Montréal. Il a notamment décroché une deuxième place au International Blues Challenge 2016 derrière Dawn Tyler Watson qui vient nous voir le 4 novembre. Dawn et ses 6 musiciens y ont remporté la première place, devançant plus de 260 groupes des États-Unis, du Canada et de l’Europe. Elle a aussi gagné 3 Maple Blues Awards et 9 Lys Blues, d’un Screaming Jay Hawkins Award pour la meilleure performance en direct, ainsi que d’un trophée France Blues dans la catégorie Artiste internationale de l’année.

Shakura S’Aida

 

Attendue par plusieurs fans, Shakura S’Aida fait un retour le 11 novembre. Née à New York, élevée en Suisse et maintenant résidente de Toronto, Shakura, a ébloui les juges et musiciens de l’International Blues Challenge à Memphis où elle s’est mérité une 2e place en 2008. Cette dernière se démarque par son style de R & B classique, sa voix saisissante et une personnalité dotée d’une énergie sans limites.

 

 

Le 18 novembre, on reverra enfin Monkey Junk. Le son du groupe m’a tout simplement renversé au dernier Blues Summit de Toronto. Depuis 2008, Monkey Junk représente l’émergence d’un nouveau genre de blues sur la scène canadienne et internationale. Repoussant inlassablement les frontières et mélangeant les genres, le trio d’Ottawa crée un blues marécageux teinté de rock et accompagné de textes sentis.

 

En finale, le 25 novembre : Digging Roots. Je suis ce groupe depuis 3 ans et il ne cesse de s’améliorer. Dirigé par le couple ShoShona Kish et Raven Kanatakta, le groupe a réussi un tour de force en trouvant un juste mélange de blues qui donne un son typique et envoûtant.

 

Tous les détails sur suttonenblues.com.

Sutton en Blues 2018: une programmation explosive pour cette 16e édition

Musique

Sutton en Blues 2018

[AUTOMNE 2017] Par Jean Sicotte   Le samedi 14 octobre, Sutton en Blues entame la saison avec un nom digne d’une levée de rideau : Breen Leboeuf. Sur scène avec son trio à l’Auberge des Appalaches, ce fier compagnon…

Si vous aimez, svp partager! If you like this, then please share!