LE TOUR V35#2 HIVER/WINTER 2017

 

LE TOUR V35#2 HIVER/WINTER 2017

ÉDITION COMPLÈTE / FULL EDITION

Éditorial

Un édito sans électricité

Cette nuit, des vents violents ont arraché des branches et fait tomber des arbres. Il n’y a plus d’électricité. On entend des sirènes au loin. Notre petit monde a été secoué juste ce qu’il faut pour nous inciter à prendre le pouls de la vie autour de nous. Le trampoline est chez les voisins. Un arbre gise sur le terrain. Les poubelles ont pris le clos. Peu importe, tout le monde est sain et sauf.

Même constat au Cafetier où les propriétaires ont pris le temps de sortir la génératrice pour servir du café aux sinistrés. Presque tout le monde a été touché par la tempête, mais le sourire et les bons mots sont sur toutes les lèvres. Je suis rassurée. Les miens sont en sécurité et la communauté ne semble pas trop déstabilisée. Je peux maintenant me remettre au travail. Il me faudra bien sûr ressortir papier et crayons. Revenir à la base. Quelque part, dans mon coeur, la certitude que je trouverai bien le temps de tout faire. Le genre de certitude qui permet aux coups de vent de ne pas nous jeter à terre.

Je ne peux m’empêcher de penser à tous ces gens qui ont tout perdu ou presque cette année à la suite d’actes terroristes, de tempêtes, de guerres, de glissements de terrain, etc. Des vies, des maisons, arrachées. Toutes leurs certitudes, envolées. Un bouleversement total. Comment alors garder le moral ? S’accrocher à la vie et trouver l’énergie de survivre et de rebâtir ?

Bien sûr, la tempête de cette nuit n’était rien en comparaison. Un petit imprévu qui aura à peine secoué nos habitudes. Demain, nos enfants feront le porte-àporte pour l’Halloween. Les élections municipales auront lieu. Le journal atterrira dans vos boîtes aux lettres tout comme les flocons sur vos pelouses. À peine le temps de cligner des yeux, l’hiver aura pris sa place. Ce sera le temps des Fêtes, la nouvelle année. L’hiver enfin bien entamé.

Dans les moments difficiles, ce sont les petits gestes qui font la différence. De l’aide pour ramasser les branches cassées, votre nourriture préférée dans la boîte de la guignolée, une main forte prêtée à celle ou celui qui peine à se relever. C’est ça le pouvoir d’une communauté.

Pour la nouvelle année, je vous souhaite à toutes et à tous de revenir à l’essentiel. De prendre le temps de relever la tête et de porter un regard aimant sur vos proches et tout ce qui vous entoure. Nous sommes de grands privilégiés de ce monde. Ayons la bonté de remettre un peu de lumière autour de nous.

Un hiver lumineux à toutes et à tous !

Geneviève Hébert


Editorial

Bring back the Light

Last night, violent winds tore down branches and uprooted trees. It even put the power out. There are sirens in the distance. Everyone needs to take a good look around at their little world which has been shaken up. The trampoline has tumbled into the neighbour’s backyard, a tree is lying on the ground, and garbage bins have been spilled onto the lawn. It doesn’t matter though. There is work ahead but everybody is safe and sound.

At the Cafetier, the owners have managed to make coffee for the power outage victims. Every customer has a story to tell about last night but, all in all, smiles and good words are on everybody’s lips. I am reassured as we will rise above this event. I can now get back to work. Of course, I will need to write my editorial with pen on paper – back to basics. Fundamentally, I believe that everything will be okay and that I will somehow find the time and energy to do everything on time. This is the type of certainty that keeps us from falling apart when the wind decides to blow us over.

I cannot help from thinking of all the people who have lost everything to terrorism, storms, war or other this year. Lives and houses have been ripped apart. Certitude has been shattered – total upheaval. What do these people cling to and where do they find the energy to survive and start over?

Last night’s storm can’t even compare. Tomorrow, our children will be trick-or-treating in the village, municipal elections will come and go, the paper will land in your mailbox and so will snowflakes on your lawn. In the blink of an eye, winter will be upon us and so will Christmas and then the New Year will begin.

During hard times, it is the little gestures that make a difference. Picking up branches on your neighbour’s lawn, dropping a can of your favourite food into the food drive box at the supermarket, lending a strong hand to the one in need. That is the power of the community.

For the New Year, I encourage everyone to come back to the basics. Take time to share your love with everyone and everything around us. We are a very privileged populace on this earth. Let’s have the generosity and kindness to shed some light on all around us.

A luminous winter to all of you!

Geneviève Hébert

LE TOUR V35#2 HIVER/WINTER 2017

En kiosque

LE TOUR V35#2 HIVER/WINTER 2017

ÉDITION COMPLÈTE / FULL EDITION Éditorial Un édito sans électricité Cette nuit, des vents violents ont arraché des branches et fait tomber des arbres. Il n’y a plus d’électricité. On entend des sirènes au loin. Notre petit…

Si vous aimez, svp partager! If you like this, then please share!