Le plaisir de vieillir à Sutton (2e partie)

Un texte de Andrée Cantin

Où peuvent loger les retraité(e)s de Sutton lorsqu’elles décident de quitter leur résidence ?

Retraitée depuis quelques années à Sutton, je me suis intéressée, dans un précédent article paru à l’automne 2015, aux activités dont peuvent profiter les personnes retraitées en santé. Récemment, je me suis posé la question : où peuvent loger les retraité(e)s de Sutton lorsqu’elles décident de quitter leur résidence ? Voici les réponses que j’ai trouvées.

Les Villas des Monts

Les Villas des Monts

Le grand bâtiment bleu-gris du 33 rue Western a un air moderne et majestueux. Il a vu le jour en juillet 2006, né d’efforts concertés d’un groupe de citoyens et de la Ville de Sutton. Il accueille des personnes ayant toujours vécu à Sutton, des nouveaux arrivants retraités ou les parents de ces retraités. Y logent 23 francophones et 15 anglophones, reflet de notre communauté. Les résidents y apprécient l’atmosphère chaleureuse et sécuritaire, ainsi que l’emplacement qui leur permet d’accéder à pied aux principaux services de la Ville, tout en jouissant d’une vue sur les monts Sutton.

Les tarifs sont raisonnables : en juillet 2015, il en coûtait 575 $ par mois pour un appartement avec une chambre et 665 $ avec deux chambres[1]. À ceci s’ajoutent les deux repas par jour et les services pour 565 $ par mois. Un maximum de 20 appartements est dédié aux personnes à faible revenu grâce à un supplément au loyer de la Société d’habitation du Québec.

Office municipal d’habitation de Sutton (OMH)

Ce bâtiment, situé au 56 sur la rue Principale Sud, a l’air d’une résidence locative multilogements comme les autres. Pourtant, il a été conçu pour les 55 ans à revenus modestes. Les gens qui y habitent sont autonomes. Bien qu’aucun service ne leur soit offert sur place, plusieurs personnes s’entraident en faisant, par exemple, du covoiturage pour se rendre à l’épicerie. Des rénovations en cours viendront bientôt améliorer le confort des résidents.

vieillir
Le Manoir Sutton

Manoir Sutton

Au 54, rue Principale Sud, on a l’impression d’entrer dans une maison familiale. Le Manoir Sutton, dont la bâtisse a été classée patrimoniale, a un air chaleureux et vieillot. Martine Harel, infirmière spécialisée en gériatrie, l’a ouvert en 2005. Certains des résidents ont été référés par le CISSS. La résidence est conçue pour une clientèle avec déficits cognitifs, d’où certaines mesures de sécurité. Mais on accueille à l’occasion une personne en perte d’autonomie physique si elle le désire.

Pour les employés, travailler au Manoir Sutton, c’est avant tout une histoire de cœur. La philosophie y est la suivante : offrir un service personnalisé aux résidents, les encourager à faire usage des forces qu’ils possèdent encore et à recourir aux thérapies alternatives pour diminuer leur médication. Les tarifs sont fixés selon le niveau de services nécessaire.

Foyer Sutton

On l’appelle encore parfois le Centre d’accueil, mais il est officiellement devenu un Centre d’hébergement et de soins de longue durée (CHSLD) en 1992. Ce centre, alors convoité par d’autres villes de la région[2], s’est implanté au 50 rue Western à Sutton en mars 1979. Les résidents ne sont pas tous des personnes âgées puisqu’il s’agit d’une clientèle en perte d’autonomie. Les tarifs sont établis en fonction des barèmes de l’assurance maladie.

Sur la page web du Foyer Sutton[3], on peut lire : « Tous nos centres d’hébergement publics préconisent l’approche “milieu de vie”. Les services sont adaptés aux besoins des résidents et favorisent leur épanouissement et leur autonomie. La famille et les proches sont les bienvenus en tout temps et sont encouragés à participer aux soins et aux activités. »

Et encore…

On a toujours besoin de bénévoles dans les résidences de personnes âgées. Par exemple, au Manoir Sutton, pour la promenade des résidents et la lecture ; aux Villas des Monts, pour la décoration lors de fêtes et l’animation musicale. On peut aussi s’adresser à ces établissements ou contacter le Centre d’action bénévole (CAB) au (450) 538-1919.

En conclusion

Comparativement aux villes environnantes, Sutton semble bien fournie en lieux de résidence. Cependant, je constate qu’il n’existe pas dans la région de résidences pour ainés autonomes offrant de nombreux services comme c’est le cas à Granby ou à Montréal. Il manque également de lieux pour les personnes en faible perte d’autonomie qui n’ont pas de déficit cognitif[4].

Sutton est une ville où la population avance en âge, mais où un nombre important de retraité(e)s s’installent chaque année pour y vieillir dans le calme et la sécurité. Les premiers boomers auront 70 ans cette année et ils commencent à réfléchir aux années à venir. Après ce tour d’horizon, des questions subsistent : Y a-t-il place pour d’autres résidences à Sutton pour la clientèle actuelle? Si oui, de quel type devrait-elle être, où devrait-elle s’établir et la Ville devrait-elle être partenaire ? Est-ce qu’une coopérative d’habitation serait viable, ou doit-on attendre que l’entreprise privée comble ces besoins ? Et finalement, est-ce que les boomers inventeront de nouvelles façons de vivre lorsqu’ils seront en perte d’autonomie ?

Hébergement pour les aînés à Sutton : la situation actuelle

 Les Villas des Monts 538-1291Office municipal d’habitation de Sutton (OMH) 263-2143Manoir Sutton 538-0820  Foyer Sutton 538-3332
Type d’hébergement et clientèle  40 appartements avec services pour personnes autonomes dans un bâtiment de 3 étages avec ascenseur10 appartements pour personnes autonomes dans un bâtiment de 2 étages sans ascenseurHébergement pour personnes semi-autonomes en perte d’autonomie dans une résidence unifamilialeHébergement pour personnes en perte d’autonomie importante; bâtiment de 3 étages avec ascenseur
Type de propriété et de gestion  Organisme à but non lucratif (OBNL) géré par un CA Directrice : Michelle Normandin France Boulanger (intérim)Habitation sociale avec directrice à temps partiel: Anne PouleurRessource intermédiaire Résidence privée Propriétaire : Martine Harel  Établissement gouvernemental Coordonnatrice : Josée Perras
Description des appartements ou chambres3 pièces, 1 chambre : 9 4 pièces, 2 chambres : 13 pièces, 1 chambre : 9 4 pièces, 2 chambres : 1Chambres individuellesChambres individuelles : 67 Chambres à deux lits : 2
Nombre de résidents38 résidents en décembre 2015 (10 hommes, 28 femmes)10 en janvier 2016 (1 homme, 9 femmes)971 chambres dont 1 pour convalescence
Âge des résidents  Moins de 80 ans : 11 De 80 à 89 ans : 19 De 90 ans et plus : 8De 65 à 90 ansDe 86 à 99 ans âge moyen : 88 ansNon disponible
Services offerts  2 repas par jour, stationnement, salle de lavage, salle commune, loisirs2 salles communes dont une sur réservationRepas, loisirs, ateliers de stimulation, services d’assistance et de soutienRepas, services d’assistance et de soutien ; activités récréatives  

Andrée Cantin


[1] Les personnes de 70 ans et plus sont admissibles à un crédit d’impôt de Revenu Québec pour le maintien à domicile.

[2] Voir à ce sujet Deslières, Jean-Paul, « Comment le foyer est venu à Sutton », Héritage Sutton, mai 2013.

[3] Consultée le 22 déc. 2015. http://www.santemonteregie.qc.ca/lapommeraie/services/lieux/detail/foyer-sutton.fr.html

[4] Merci à la FADOQ des deux Monts pour les idées soulevées lors de la rencontre du 15 septembre 2015.