L’église de Glen Sutton retrouve sa vitalité

Un texte de Geneviève Grenier

Paru dans le numéro

Récemment, l’église de Glen Sutton est devenue Vivarté, un centre de ressourcement muni d’un espace communautaire. 

Vivarté
Intérieur de l’église à Glen Sutton.

Plusieurs personnes connaissent déjà cette église construite en 1877 pour y avoir assisté à une cérémonie, à un concert ou même à un rave ! Récemment, l’église est devenue Vivarté, un centre de ressourcement muni d’un espace communautaire qui accueille des groupes de croissance personnelle et de développement humain, des activités de danse et des concerts. 

Musique, soins et Biodanza

La nouvelle propriétaire, Gen’viève Grenier, musicienne de formation, œuvre comme facilitatrice en reconnaissance de soi. Elle offre de l’hypnose, des soins en sonothérapie (avec diapasons, bols tibétains et de cristal) et de la Biodanza. Pour les néophytes, la Biodanza est une approche qui utilise le pouvoir de la musique et la présence des autres pour accéder au mouvement, au bien-être et à la joie de vivre. Les sessions, d’environ deux heures, permettent de rentrer dans une succession de mouvements dynamiques au début, puis plus lents. 

La réalisation d’un rêve

La nouvelle propriétaire se réjouit de sa récente acquisition. « J’ai toujours rêvé d’avoir une église ! Mais je n’avais jamais pensé que ça se concrétiserait, » poursuit-elle. « Je cherchais “mon lieu” depuis des années. Lorsqu’à la fin de l’été passé j’ai vu cet espace à vendre, je suis venue visiter. Les deux portes de l’église étaient ouvertes, m’invitant à entrer : j’ai été littéralement soufflée par la beauté et l’énergie présente à l’intérieur. »

À venir

La propriété venait avec le fameux piano à queue Bösendorfer reconnu dans la région. Par contre, celui-ci n’est pas en état de fonctionner. Pour l’instant, la propriétaire s’affaire à isoler l’endroit afin d’offrir une température intérieure stable tout au long de l’année, pour le piano, mais aussi pour permettre la tenue d’activités en hiver ! Les coûts de réparation de l’instrument s’élevant à 25 000 $, une campagne de sociofinancement devrait être mise en branle prochainement. 

Dès octobre, il sera donc possible de louer les lieux pour y organiser des formations, stages, séminaires, méditations, cours de yoga et autres avec hébergement et restauration possible.

Pour ceux qui aimeraient faire l’expérience de la Biodanza, il y aura des ateliers d’essai chez Vivarté les mardis 20 et 27 septembre, de 19h à 21h (contribution volontaire). Une session de dix semaines débutera le 1er octobre 2022. 

Pour rester à l’affût des activités, visitez le groupe Facebook Vivarté, centre de ressourcement et de créativité