34 Principale Nord

La ruche du 34 rue Principale Nord

 

[HIVER 2019-20]

Par Geneviève Hébert

34 Principale Nord
Le 34, rue Principale Nord

Lorsqu’il y a des changements dans les commerces et les boutiques qui ont pignon sur rue, ça se voit ! Mais lorsqu’il y en a dans les espaces commerciaux plus discrets ou excentrés, ça ne fait pas grand bruit.

 

L’été dernier, il y a eu plusieurs changements au 34 rue Principale Nord. Tout d’abord, la bâtisse a été vendue à la comptable professionnelle agréée Annie Racicot. Cette dernière y a déménagé ses bureaux, auparavant situés à l’étage de la boutique Charmes du Monde. Comme Annie est aussi éditrice d’une maison d’édition, elle a agrandi un peu l’espace à l’étage de la nouvelle bâtisse, redéfinissant ainsi les anciens locaux de Satya Yoga. Depuis, un local plus petit accueille les cours axés sur le bien-être du collectif À La Porte Verte. Au rez-de-chaussée, le local abritant la boutique de stores a été investi par la friperie Vintage Chic et Karen d’Encadrement Sutton offre désormais à la fois le service à la clientèle pour l’encadrement et les stores de son côté.

 

Ce qui veut dire qu’avec les bureaux de professionnelles situés à l’arrière de la bâtisse, il y a, en tout, au moins 7 femmes entrepreneures qui s’affairent dans la ruche du 34 Principale Nord. Comme nous avions déjà fait un article sur Encadrement Sutton et Les Stores inc. et que Rachelle de La Porte Verte vous présente son nouveau concept dans lun autre article, je vous présente ici les 5 autres femmes, brièvement.

 

Annie Racicot vient à Sutton depuis plus de 10 ans. La jeune entrepreneure a décidé de faire le grand saut en 2014 lors de son congé de maternité. Après une quinzaine d’années de travail en cabinet comptable à Montréal, elle a décidé de tout laisser tomber pour bâtir sa clientèle ici. Au début, elle louait un local à la Zone BM à Cowansville, puis elle s’est ouvert un bureau au cœur du village de Sutton. En novembre 2015, elle a repris les Éditions au Carré, qui spécialise en littérature pour jeunes adultes et vulgarisation scientifique. Depuis, la jeune maman mène de front les 2 entreprises avec brio et emploie 4 personnes et bientôt 5.

 

Caroline Joncas a travaillé une dizaine d’années comme directrice artistique dans une boîte de pub avant de déménager à Frelighsburg pour peindre et élever ses enfants. Il y a 4 ans, elle a ouvert une friperie sur la rue Shefford à Bromont, Mode Vintage. L’été dernier, elle a déménagé sa boutique à Sutton. Caroline fait à la fois de la consigne, de la vente et de la location de vêtements. Le tiers de sa boutique est consacrée à la mode vintage, dont elle raffole, et le reste comporte des pièces choisies, plus récentes, de tous les goûts. Elle a également beaucoup de souliers, de chapeaux, de sacs à main et de manteaux. Dans ses temps libres, elle s’amuse à faire des shootings photos avec les amis de ses enfants et s’occupe de sa boutique Etsy Let Me Shine Vintage.

 

Couturière d’Idées, c’est Isabelle Baron. Plusieurs d’entre vous connaissent son minois, car depuis qu’elle est à Sutton, elle a œuvré dans plus d’un commerce, comme La Rumeur Affamée de Dunham, Au Cœur des Saisons et Atelier Bouffe. Il y a 4 ans, elle a décidé de revenir à ses premiers amours. Patronniste de métier, elle a œuvré une quinzaine d’années dans le milieu de la mode, notamment chez Tristan & Iseut et America. Comme toute bonne couturière, elle touche à tout. Mais elle spécialise dans l’habillage de maison : rideaux, literie, housses de lits et de divans, etc. Son répertoire est impressionnant. Notez qu’elle adore les projets inusités. Dernièrement, le Père Noël lui-même lui a confié sa poche de jouets pour qu’elle puisse réparer son fond usé. C’est dire combien sa réputation la précède ! Ah oui ! Elle possède également une imprimante au vinyle pour les projets personnalisés !

 

Marie-Ève Poulin et Catherine Sellier sont deux thérapeutes qui font partie du regroupement Mieux-Etre Sutton (p. 40-41). Marie-Ève est ambulancière de métier, mais comme ce métier est exigeant, elle s’est récemment spécialisée en ostéopathie. Elle trouve désormais un équilibre en exerçant ces 2 métiers à temps partiel.

 

Catherine Sellier, elle, offre le soin des pieds. Attention ! Ici, pas de vernis à ongles ! Catherine est ce que j’appellerais une infirmière des pieds. Elle prend soin de la peau, des callosités et de tous les aléas de cette partie du corps souvent négligée. Un merveilleux cadeau à offrir à quiconque passe beaucoup de temps les pieds enfermés dans des chaussures ou des bottes de ski. On sort toujours de son bureau avec un pas plus léger !

 

Je disais au début de l’article ; certains changements autour de nous ne se voient pas ou si peu. Comme les abeilles, les femmes du 34 rue Principale Nord travaillent avec diligence dans la plus grande discrétion afin de vous offrir de nombreux services de proximité : petite et grande comptabilité, édition, couture sur mesure et réparations, ostéopathie, soins des pieds, services d’encadrement et d’habillage de fenêtre, vente et location de vêtements d’occasion, ainsi que des cours de yoga et autres. C’est beaucoup de choses en un seul endroit ! Pour toutes ces raisons, n’hésitez pas à ajouter cette adresse à vos incontournables !

 

 

 

 

 

 

 

La ruche du 34 rue Principale Nord , c'est 7 femmes entrepreneures!

34 Principale Nord Entreprise locale

La ruche du 34 rue Principale Nord

[HIVER 2019-20] Par Geneviève Hébert Lorsqu’il y a des changements dans les commerces et les boutiques qui ont pignon sur rue, ça se voit ! Mais lorsqu’il y en a dans les espaces commerciaux plus discrets…

Si vous aimez, svp partager! If you like this, then please share!