Prévenez vos allergies avec l’acupuncture

 

[PRINTEMPS 2018]

Par Corine Duchesne

 

Yeux qui vous démangent et qui coulent, nez entravé, éternuements à répétition et picotements de la gorge sont tous des symptômes des allergies communément appelées rhinites allergiques. Celles et ceux qui connaissent bien cette condition pour l’avoir vécue à maintes reprises vous confirmeront vivre le retour du printemps avec beaucoup d’appréhension.

Les allergies sont des réactions démesurées du système immunitaire face à des allergènes qu’il perçoit comme des agresseurs. Au printemps, ces allergies sont souvent dues au pollen des arbres, en été, aux graminées et à la fin de l’été et en automne, à l’herbe à poux.

Les effets secondaires de la rhinite allergique affectent aussi directement la vie de la personne qui en souffre puisqu’elle peut éprouver plus de fatigue, d’irritabilité, de troubles du sommeil ainsi qu’une baisse de la concentration.

Les allergies en hausse

Avec l’augmentation du niveau de pollution atmosphérique et le réchauffement climatique, les allergies sont de plus en plus fréquentes d’année en année et durent plus longtemps. Il y a 20 ans, seulement 3 % de la population était accablé par cette condition. De nos jours, plus d’une personne sur six souffre d’allergies saisonnières.

L’acupuncture pour prévenir et guérir

Pourquoi attendre vos premiers symptômes d’allergies, alors que vous pouvez faire en sorte de prévenir la récurrence de cette condition qui vous siphonne l’énergie ? L’acupuncture est très efficace pour traiter les causes de vos allergies et par le fait même éviter de revivre ce cauchemar tous les ans.

Durant la phase aiguë, l’acupuncture permet une réduction considérable des symptômes au moment même des crises d’allergies. En prévention, l’acupuncture permet de travailler en profondeur au niveau des organes atteints afin de rétablir une bonne fonction immunitaire et d’ainsi éradiquer complètement les symptômes d’allergie.

Les organes impliqués

Selon la médecine traditionnelle chinoise, la réaction allergique serait une mauvaise adaptation du corps humain à son environnement. Voici les organes les plus souvent impliqués dans les allergies :

Le poumon

Le poumon est responsable de l’ouverture et de la fermeture des pores de la peau et de la gestion de l’énergie défensive (Wei Qi) en surface. Il est associé à l’ouverture du nez et est le premier à entrer en contact avec l’extérieur. Il est donc considéré, en médecine chinoise, comme un des principaux acteurs de la mise en place de l’immunité. S’il est affaibli, il sera affecté par les substances allergènes de l’environnement et ses fonctions de défense et d’ouverture du nez seront compromises.

Le rein

C’est dans le rein que réside l’énergie vitale. Il est la racine du Yin et du Yang de l’organisme. C’est à partir du Yang que le Wei Qi est formé, ainsi que toutes les énergies fondamentales (Qi, Yin, Jing). La chronicité est souvent un indice de déficience du rein.

La rate

En énergétique chinoise, un des rôles de la rate est d’assurer le tri entre le pur et l’impur de la nourriture et des liquides que l’on ingère. La rate envoie ensuite le pur vers le poumon afin de participer à la formation du Qi. Si la rate est déficiente, elle n’assure plus adéquatement sa fonction de tri et fait remonter des liquides impurs (sous forme de mucosités) vers le poumon qui devient alors encombré. Ceci crée manifestement des écoulements nasaux, de la toux, une obstruction nasale et parfois même de l’asthme ou des troubles respiratoires.

Le meilleur moment pour commencer la prévention

Il est préférable de débuter la série de traitements un à trois mois avant le début des allergies afin de diminuer leur récurrence et leur intensité. Prévoyez un minimum de quatre à cinq séances échelonnées sur un mois.

Des petits trucs qui font une différence

N’hésitez pas à consulter un professionnel de l’acupuncture pour vos allergies. Autrement, voici 5 trucs qui vous aideront à minimiser les symptômes en cette période difficile :

S’assurer d’une bonne aération des pièces. Garder les fenêtres fermées en cas d’allergies au pollen et opter pour un épurateur d’air.

Laver les draps régulièrement à raison d’une fois par semaine.

Éviter l’accumulation de moisissures et d’humidité en vérifiant le taux d’humidité et en utilisant un déshumidificateur durant les périodes plus humides.

Éviter les animaux domestiques et les tapis dans la maison. Opter plutôt pour des animaux à poil hypoallergènes et des planchers de bois.

Choisir des produits sanitaires naturels et sans dérivés chimiques. Éviter les parfums synthétiques et autres fragrances non naturelles.

 

Corine Duchesne

corineduchesne.com

 

Source pour cet article:

https://www.acupuncture-quebec.com https://www.passeportsante.net/fr/Maux/Problemes/Fiche.aspx?doc=rhinite_allergique_pm

 

 

 

 

Avez-vous songé à l'acupuncture pour vos allergies?

Santé

Prévenez vos allergies avec l’acupuncture

[PRINTEMPS 2018] Par Corine Duchesne   Yeux qui vous démangent et qui coulent, nez entravé, éternuements à répétition et picotements de la gorge sont tous des symptômes des allergies communément appelées rhinites allergiques. Celles et…

Si vous aimez, svp partager! If you like this, then please share!