Anke Van Ginhoven

Anke Van Ginhoven

 

[ÉTÉ 2020]

Par Andrée Pelletier 

Anka Van Ginhoven
Sans titre. Techniques mixtes (papier fait main, carton, estampe, métal, ficelle, polymère). Photo Suzanne Lemay

« Le papier est fabriqué avec des plantes locales, la technique est japonaise. Le travail se concentre sur la décoration et le cérémonial. L’inspiration est tirée de la fascination pour les objets anciens, les fétiches, les reliques et les rituels. Pendant les nombreux voyages en Asie, j’ai été influencée par le pouvoir symbolique du sujet. C’est un autre voyage, destination inconnue ! »

Anke Van Ginhoven, 2011

Si les Japonais ont leurs trésors nationaux, nous, ici à Sutton, nous avons un trésor municipal ! Anke Van Ginhoven. Après cette période difficile de confinement, il est grand temps que nous rendions hommage aux aînés qui ont façonné, marqué, notre paysage culturel. C’est ce que nous proposons au Centre d’arts Arts Sutton.

Anke Van Ginhoven
En famille. Techniques mixtes (Bois, métal, céramique, polymère)

Du 16 juillet au 16 août, l’espace Claire Léger de la galerie mettra en vedette cette artiste multidisciplinaire bien connue des habitants de Sutton. Peut-être avez-vous croisé sa longue et fine silhouette sur la rue Principale ? Vous souvenez-vous de sa boutique appelée « Mimosa » sur l’esplanade à côté du restaurant Tartinizza ? Une véritable caverne d’Ali Baba ! Peut-être lui avez-vous rendu visite pour le pur plaisir de découvrir les trésors qu’elle ramenait de ses multiples voyages ? Pour admirer ses œuvres petites et grandes ? Ou avez-vous en mémoire son kiosque à la foire de Brome? Elle y vendait ses œuvres, accompagnée par son mari Hubert et ses fils assis bien sagement à côté d’elle. Son atelier alors qu’elle ouvrait ses portes aux visiteurs du Tour des Arts ? Faites-vous partie de ceux qui ont été ébahis par tant d’énergie créatrice ?

Hollandaise d’origine, Anke habite Sutton depuis 1967. Elle fut des premières heures de la Galerie Arts Sutton et du Tour des Arts. Anke possède une maîtrise de l’Université du Québec, un baccalauréat de l’École des Beaux-Arts de Montréal, ainsi que du Museumschool d’Amsterdam. Elle a étudié la fabrication du papier au Japon, la confection de bijoux au Mexique et aux États-Unis. Céramiste, lissière (tapisserie), bijoutière, peintre et sculpteure, Anke s’est toujours promenée avec aisance entre toutes ces disciplines, refusant de ne s’en tenir qu’à un seul médium. Toujours à l’affût d’une autre découverte, d’un nouveau voyage avec la matière.

Ses œuvres ont fait partie de multiples expositions solos, autant au Japon qu’au Nouveau-Brunswick, qu’aux Musées des Beaux-Arts de Montréal et de Québec. Elles font partie de plusieurs collections, dont celle de la Banque des œuvres d’art du Canada. Vous retrouverez également ses œuvres dans certaines institutions de notre région comme l’hôtel de ville de Sutton, le parc d’Arts et de rêves de Sutton, la résidence Villa des Monts, l’ancienne église Old Brick Church de West Brome et l’église Saint-Léon de Cowansville.

Dotée d’une imagination sans bornes, chacune de ses pièces est aussi unique que l’artiste elle-même. Arts Sutton vous présente une collection de ses œuvres avec grand plaisir. Si vous ne connaissez pas son univers, venez admirer ses œuvres; vous en sortirez éblouis. Anke Van Ginhoven est un trésor que nous avons eu l’honneur de partager avec le monde entier, soyons-en fiers !

Anke Van Ginhoven : artiste suttonnaise multidisciplinaire

Anke Van Ginhoven Art Visuel

Anke Van Ginhoven

[ÉTÉ 2020] Par Andrée Pelletier  « Le papier est fabriqué avec des plantes locales, la technique est japonaise. Le travail se concentre sur la décoration et le cérémonial. L’inspiration est tirée de la fascination pour…

Si vous aimez, svp partager! If you like this, then please share!