Les Belles-Sœurs

Un texte de Marianne Lévesque

Paru dans le numéro

Les Belles-Soeurs de Sutton offre des créations florales, des décorations et des ornements naturels, à longueur d’année.

Les Belles-Soeurs : Jennifer MacDonald et Manon Thibault

Formée de Jennifer MacDonald et Manon Thibault, l’entreprise Les Belles-Sœurs a germé en décembre 2021 de leur amour pour les fleurs. Leur ambition est d’offrir des décorations et ornements naturels, à longueur d’année. Elles consacrent près d’un quart d’acre de leur terrain à la culture de fleurs, en vue de faire de jolis bouquets, mais en font également sécher une partie afin d’être en mesure de poursuivre leurs conceptions lors de périodes plus froides.

Décoration «Mont Sutton » des Belles-Soeurs

Les Belles-Sœurs aiment cultiver les fleurs, mais la création est réellement ce qu’elles apprécient le plus. Selon Jennifer, ce qui différencie leur entreprise des autres marchands de fleurs est leur regard artistique dans l’élaboration de bouquets et de pièces créatives. Les deux femmes ne se gênent pas d’agrémenter leurs chef-d’œuvres de plantes, de branches et de fleurs sauvages. Elles aiment apporter un regard nouveau chez les gens, leur faire apprécier les plantes sauvages qui les entourent. « Ce n’est pas comme si nous étions des amoureuses des fleurs depuis toujours… c’est vraiment venu naturellement. On s’est demandé ; qu’est-ce qu’on pourrait bien faire avec nos mains, avec la terre ? » me confie Jennifer qui avoue s’être fait prendre au jeu.

Grande couronne des Belles-Soeurs

D’origine ontarienne, Jennifer a surtout grandi à Kitchener Waterloo, en banlieue de Toronto et a habité près de 10 ans à Montréal. C’est lors de la pandémie qu’elle s’est exilée au chalet familial de son conjoint à Sutton, où elle a développé son amour pour la campagne. Désormais, elle consacre ses énergies à temps plein sur son entreprise de créations florales, laissant son emploi de directrice marketing derrière elle. 

Manon, quant à elle, vient de Rouyn-Noranda et a rencontré son copain à Montréal, où elle était déménagée pour poursuivre des études universitaires. Elle vit présentement à Brossard et exerce le métier de designer d’intérieur. Cela dit, elle a l’habitude de venir en Estrie pratiquement chaque week-end afin de laisser aller sa créativité, aux côtés de sa belle-sœur. « Elle travaille sept jours par semaine ! Certains la trouvent folle, mais pour elle c’est un peu une libération, a creative outlet, comme une thérapie, » me raconte Jennifer.

Bouquet de fleurs séchées des Belles-Soeurs

Les belles-sœurs adorent le contact avec les clients et la joie que leurs créations apportent aux gens. Pour les fêtes, elles offriront des ensembles décoratifs pour la table, ainsi que des couronnes de Noël et autres arrangements floraux décoratifs. Au printemps, elles aimeraient miser sur l’expérientiel en invitant les gens à visiter leurs jardins et, qui sait, peut-être même à venir couper eux-mêmes des tulipes. « Nous voulons partager la beauté qui nous entoure, que les gens voient les petites choses.* »

Pour plus d’informations et pour rester à l’affût de leurs projets, suivez @les.belles.soeurs.de.sutton sur Instagram ou visitez www.lesbellessoeurs.com.

Marianne Lévesque