Les premiers répondants ont besoin de vous

Un texte de Premiers Répondants Sutton

Paru dans le numéro

En 2009, le Dr de Champlain s’effondre lors d’une randonnée à vélo à Sutton, frappé par un infarctus. Comme il n’y a aucun soutien à proximité, l’événement est fatal. L’incident incite son fils à créer un service de premiers répondants (PR) pour Sutton. Une petite équipe de gestionnaires se charge de le mettre sur pied….

Photo: Justin Bridger

En 2009, le Dr de Champlain s’effondre lors d’une randonnée à vélo à Sutton, frappé par un infarctus. Comme il n’y a aucun soutien à proximité, l’événement est fatal. L’incident incite son fils à créer un service de premiers répondants (PR) pour Sutton. Une petite équipe de gestionnaires se charge de le mettre sur pied. En 2010, on recrute 30 premiers répondants, des hommes et des femmes de 18 à 70 ans.

Le service des premiers répondants de Sutton font l’achat d’une ambulance modifiée en 2011. En 2016 et 2018, ils la remplacent par deux véhicules utilitaires sport dont l’intérieur est modifié pour accueillir le matériel nécessaire aux premiers soins. Ces véhicules permettent de manœuvrer plus facilement sur tous les types de routes. S’ajoutent à leurs outils de travail des téléphones intelligents pour entrer en communication partout et des GPS, qui garantissent une meilleure orientation. La Ville procède par ailleurs à l’installation de panneaux d’adresse standardisés réfléchissants devant toutes les propriétés, ce qui permet aux premiers répondants de trouver plus facilement les résidences.

Les PR travaillent en équipes de deux à chaque garde, de jour comme de nuit. Lorsqu’un bénévole est de garde, il peut vaquer à ses occupations, mais dès qu’il reçoit un appel il doit tout arrêter pour aller porter secours à une personne en détresse. Une fois sur place, les PR doivent appliquer les protocoles médicaux pour lesquels ils ont été formés. L’arrivée des PR procure à une personne en détresse le sentiment de ne plus être seule devant une situation de stress. Comme ils se trouvent à proximité, les PR arrivent souvent une quinzaine de minutes avant les ambulanciers sur les lieux. Dans des situations critiques comme un arrêt cardiaque ou une réaction allergique majeure, une intervention rapide peut faire toute la différence.

Si, en 2011, le service répondait à 175 appels par an, en 2020, les PR ont répondu à 375 appels. Chutes, difficultés respiratoires, malaises thoraciques et évanouissements sont les raisons les plus fréquentes des appels. À l’heure actuelle, le service de PR manque de bénévoles pour assurer une couverture optimale pour Sutton, Abercorn et Brome. Être un premier répondant peut être très valorisant. Afin d’offrir une couverture adéquate, le service des PR recherche des bénévoles résidant à Sutton. Pour que la population puisse garder son service de premiers répondants, les PR ont besoin de vous! Communiquez avec Marie-France Lépine : coordo.pr@sutton.ca ou 450 775-0687.

Jean Pierre Boisvert et Marie-France Lépine