L’église historique de Glen Sutton et son piano

 

[ÉTÉ 2017]

Par Diane Cormier

photo Aube Cormier-Beaugrand

Le 9 octobre 2016, Salvador, jeune pianiste maya, était à l’honneur lors de la réouverture de la salle de concert de l’église historique de Glen Sutton. Pour l’occasion, la richesse du magnifique piano Bösendorfer datant de 1875 fut mise en évidence, ainsi que toute sa problématique mécanique. Voici l’histoire de ce piano de plus de 150 ans qui a traversé les mers et affronté le temps.

Dès sa sortie à Vienne en 1827, la marque de piano Bösendorfer a été adoptée par Franz Liszt, célèbre pianiste et compositeur hongrois. Liszt, dans les dernières années de sa vie, se consacra à l’enseignement. Il est devenu aussi passionné d’éducation qu’il l’a été de musique. En 1875, il équipa de pianos Bösendorfer l’Académie royale nationale hongroise de musique (aujourd’hui l’Université Franz Liszt), dont il était le président fondateur.

Au début des années 40, une Hongroise acheta l’un des pianos de l’Université pour son fils âgé de 10 ans, Miklòs Takàcs. À l’aube de la quarantaine, Miklòs fuit le régime communiste pour se réfugier au Québec. Sollicité par les Sœurs de la Congrégation qui dirigeaient l’École normale de Westmount, Takàcs a collaboré à la mise sur pied du département de musique de l’UQAM, est devenu chef d’orchestre émérite et a hissé à un très haut niveau le Chœur de l’UQAM. Comme Liszt, Miklòs Takàcs a consacré une grande partie de sa vie à l’enseignement.

En 1999, monsieur Takàcs acheta l’église historique de Glen Sutton pour en faire une salle de concert. Il fit venir de Hongrie, à grands frais, le Bösendorfer de son enfance. Ainsi, on peut dire que le piano qui trône majestueusement dans la petite église de Glen Sutton aurait été commandé, initialement, par nul autre que l’illustre musicien Franz Liszt.

Les variations de température que l’on connaît ici, l’intrusion de souris à l’intérieur du piano et son âge avancé ont fait en sorte qu’il doit aujourd’hui être soumis à un travail important de restauration avant d’être réutilisé par des professionnels. Voilà pourquoi la programmation de concerts de musique classique a été annulée pour l’été, le temps de voir à la remise en état du piano.

Mais en attendant son retour, l’église historique de Glen Sutton n’est pas en reste. À compter de juin, un professeur diplômé offrira des cours et des spectacles participatifs de percussions à tous les groupes d’âge. À ces ateliers s’ajoutent des notions d’histoire et de danse reliées aux musiques du monde. Les ateliers seront donnés en semaine tout l’été (en séries de 10). Une classe d’essai aura lieu le 4 juin à 14h au coût de 10 $ pour les enfants et de 20 $ pour les adultes. Bienvenue à tous !

Notez aussi que ce lieu historique peut être loué à prix modique pour des réunions de toutes sortes et qu’on peut y organiser des célébrations non conventionnelles et personnalisées de mariages, ou de funérailles. Pour plus d’informations, contactez Diane Cormier, à cormierdiane@electronicbox.net, 514-667-0785 ou 514-948-1313 ou visitez egliseglensutton.com.

La nouvelle vocation de l'église historique Good Shepherd de Glen Sutton

Si vous aimez, svp partager! If you like this, then please share!