LE TOUR V29#1 AUTOMNE/FALL 2011

 

LE TOUR V29#1 AUTOMNE/FALL 2011
ÉDITION COMPLÈTE / FULL EDITION

Éditorial

La sérendipité

Le thème de ce numéro est un bel exemple de sérendipité survenue lors d’une lecture. Bien que le mot anglais « serendipity » est courant et a été employé à plusieurs reprises par Rolland Potvin dans des numéros précédents, il est peu usuel en français. Certains (Wikipédia) le qualifient de néologisme… ce que ne souligne pourtant pas le dictionnaire Antidote. De fait, le mot a été utilisé par plusieurs auteurs, dont Victor Hugo (1802-1885); c’est lui qui me l’a fait découvrir en français dans le Tome IV de Les Misérables.

Ce mot est précis et décrit bien où se trouve parfois le seul trésor à la fin d’une aventure… pourvu que l’on maintienne une ouverture d’esprit. Est-ce que partir pour un tournoi de golf communautaire par un temps pluvieux à la fin d’un printemps froid semble invitant? Est-ce que frapper un mauvais coup de golf pénalisant pour son équipe est satisfaisant? Est-ce que chercher sa balle dans des arbustes au milieu d’une forêt est amusant? Pourtant, c’est cette succession d’événements qui ont permis à ce golfeur la grande joie de trouver sa première morille il y a une quinzaine d’années. Ce champignon délectable est rare, peu abondant, difficile à apercevoir sur le sol, et, même si plusieurs en rêvent, ils n’en ont jamais trouvé. Vive la sérendipité!

La nature de Brome-Missiquoi, les quatre saisons, le génie local et la spécificité des attraits et de la culture dans la région se conjoignent pour favoriser les occasions de sérendipité.Tout un chacun possède des anecdotes personnelles qui relatent la découverte fortuite d’un bonheur. « Je suis allé faire une journée de ski, c’est là que j’ai rencontré l’amour de ma vie. » « Je suis venu visiter des amis, j’ai trouvé où je voulais vivre.» « Je suis venu me balader en région et j’ai découvert une activité qui est devenue ma plus grande passion. »

Combien de produits du terroir, d’activités de plein air, d’espèces de la faune et de la flore sont uniques ou natifs de la région? Difficile à dire! Mais, pour n’en mentionner que quelques-uns qui sont évidents : les premiers vins québécois, le cidre de glace, les sous-bois de Mont Sutton, le canard du lac Brome, le Tour des Arts, la Coupe des Amériques, la tortue serpentine…

Ce numéro se propose de vous faire découvrir la sérendipité : le mot autant que son résultat.

Bonne lecture!

Denis Boulanger

Editorial

Serendipity

The choice of ‘Serendipity’ as the theme for this issue is a great example that occurred while reading. Although the word is somewhat familiar in English and was often used by Rolland Potvin in previous issues, it is rarely seen in French. Wikipedia qualifies it a neologism… however the Antidote dictionary doesn’t mention it at all. In fact, the word has been used by many authors in the past including Victor Hugo (1802 -1885) whose Book IV of Les Misérables I was reading when I discovered it in French.

The word is precise and well describes where often lies the only true treasure at the end of an adventure… as long as one remains open minded. Does participating in a community golf tournament on a cold, rainy Spring day sound inviting? Does hitting a bad stroke that penalizes one’s team seem satisfying? Does searching for a ball in the underbrush in a forest sound like fun? And yet it was this succession of events that led to this golfer’s first discovery of a real morel about fifteen years ago – a most delectable mushroom that is rare, sparse and difficult to detect. Although many dream of finding one, many never do. Behold serendipity!

The nature of Brome-Missisquoi, the four seasons, local genius and the specificity of the attractions and the culture in the region mix in ways that favour many examples of serendipity. Everyone can recall personal anecdotes relating fortuitous discoveries of happiness. « I went skiing for the day and met the love of my life. » « I visited some friends in the area and found where I wanted to live. » « I took a stroll in the region and discovered an activity that has become my greatest passion. »

How many local products, outdoor activities, fauna and flora species are unique or native to the area? It is hard to tell! But, to mention only a few of the obvious ones: the first Québec wines, ice cider, the glades of Mont Sutton, Brome Lake Duck, the Tour des Arts, le Coupe des Amériques, the snapping turtle…

I hope you discover serendipity through this issue – not only the word but also its occurrence.

Happy reading!

Denis Boulanger

Journal Le Tour, Sutton, Dunham, Frelighsburg, édition Automne/Fall 2011

En kiosque

LE TOUR V29#1 AUTOMNE/FALL 2011

ÉDITION COMPLÈTE / FULL EDITION Éditorial La sérendipité Le thème de ce numéro est un bel exemple de sérendipité survenue lors d’une lecture. Bien que le mot anglais « serendipity » est courant et a été employ…

Si vous aimez, svp partager! If you like this, then please share!