LE TOUR V32#3 PRINTEMPS/SPRING 2015

 

LE TOUR V32#3 PRINTEMPS/SPRING 2015
ÉDITION COMPLÈTE / FULL EDITION

Éditorial

Tourner la page

C’est à titre de président du Bureau du tourisme et de congrès de Sutton (BTCS) en 1982 que j’ai proposé la publication d’un journal pour améliorer la communication entre citoyens et visiteurs. D’une pierre deux coups, le surplus permettrait le financement des activités du
BTCS.

Le premier numéro de seize pages du journal Le Tour parut à l’automne 1983. Une petite équipe de trois, Betsy Johnson, Daniel Paquette et moi, s’occupait des ventes et de la rédaction et se rendait à Magog pour la durée du montage (deux à trois jours consécutifs). Au fil des années, le journal prit de l’ampleur et la tâche devint trop lourde pour des bénévoles. Le BTCS a donc embauché différentes personnes pour s’occuper de la publication.

Avec la fondation de la Corporation de développement économique et touristique, le BTCS perdait sa raison d`être, sauf pour la publication du journal et quelques projets en cours. L’intérêt pour l’organisme s’estompait peu à peu. Ainsi, en 1998, lors d’une conversation anodine, Daniel Paquette m’annonçait qu’il abandonnait le poste d’éditeur et de responsable du journal. Alors, je lui ai proposé un partenariat par lequel on ferait l’acquisition du journal pour le transformer au présent format. La proposition fut acceptée et Le Tour rhabillé prit de l’ampleur et connut un franc succès.

Daniel était responsable de la rédaction et du montage, un lourd travail accaparant qui a fragilisé sa santé au point qu’il a dû quitter l’entreprise. Le concours de deux professionnelles de la région et la multiplication de collaboratrices et de collaborateurs de tout acabit (identifiés dans la capsule au bas de cette page) ont permis de faire prospérer le journal.

Maintenant, il faut propulser Le Tour vers le futur pour continuer sa concaténation. Le besoin exige la communication, la communication entraîne le développement, le développement attire les adeptes, les adeptes fournissent les ressources, les ressources assurent le raffinement,
le raffinement procure le succès, le succès engendre l’utilisation, l’utilisation suscite la conservation, la conservation délimite l’accès, l’accès promet le plaisir d’être et de vivre, vivre génère le besoin…

Or le besoin de l’heure est la relève. Pour ma part, j’ai eu tant de plaisir à diriger Le Tour et à partager mon travail avec une panoplie de gens dévoués à mieux faire connaître ce que notre merveilleuse région a à offrir.

Sur invitation, Geneviève Hébert accepte un nouveau défi en devenant la nouvelle propriétaire et éditrice du Tour. Elle assurera sa continuité et la poursuite de sa concaténation. Cela, vous le remarquerez par le contenu de ce numéro qu’elle a dirigé du début à la fin. Je vous assure que sa passion et son dynamisme vous réjouiront. Pour cette fois encore, il me revient de vous souhaiter bonne lecture!

Denis Boulanger

Editorial

Turning the page

It was in 1982, as president of the Bureau du tourisme et de congrès de Sutton (BTCS), that I proposed we publish a paper to improve the communication between local citizens and visitors. Killing two birds with one stone, the surplus would also finance the activities of the BTCS.

The first issue of the Journal Le Tour had 16 pages and was published in the Fall of 1983. A small team of three, Betsy Johnston, Daniel Paquette and I, took care of the sales, the writing and editing and, for 2 or 3 consecutive days, we’d travel back and forth to Magog for the duration of the set up. As the paper progressed, the task became too cumbersome for volunteers. The BTCS then hired different people to handle all aspects of publishing.

With the advent of the Corporation de développement économique et touristique, the BTCS, other than publishing the paper and a few other sundry projects, lost its usefulness. Interest in the organisation was slowly faltering. Thus, in 1998, during an anodyne conversation, Daniel Paquette advised me that he would be resigning as editor and head of the paper. I countered with a proposal of a partnership by which we would purchase the paper and transform it to its current format. The proposition was accepted and the spruced-up Tour gained in importance and became a great hit.

Daniel was responsible for the editing and the graphic design, such demanding work weakening his health to the point where he had to leave the business. The support of two professionals of the area and the multiplication of contributors of many types (identified in the masthead at the bottom of this page) allowed the paper to prosper.

It is now time to propulse Le Tour into the future to continue its concatenation. Needs require communication, communication leads to development, development draws users, users supply resources, resources insure refinement, refinement procures success, success leads to utilisation, utilisation sparks conservation, conservation delimits access, access promises the joy of being and living, living generates needs…

Hence the need of the hour is succession. For my part, I have derived much pleasure directing Le Tour and sharing my work with an array of people devoted to promoting all that our marvellous region has to offer.

Upon invitation, Geneviève Hébert accepts this challenge by becoming the new owner and editor of Le Tour. She will ensure continuity and the pursuit of its concatenation – something noticeable in the content of this issue that she managed from beginning to end. I promise that her passion and dynamism will delight you.

Once again, it belongs to me to wish you happy reading!

Denis Boulanger

Journal Le Tour, Sutton, Dunham, Frelighsburg, édition Printemps/Spring 2015

En kiosque

LE TOUR V32#3 PRINTEMPS/SPRING 2015

ÉDITION COMPLÈTE / FULL EDITION Éditorial Tourner la page C’est à titre de président du Bureau du tourisme et de congrès de Sutton (BTCS) en 1982 que j’ai proposé la publication d’un journal pour améliorer…

Si vous aimez, svp partager! If you like this, then please share!