LE TOUR V36#1 AUTOMNE/FALL 2018

 

Journal Le Tour 35#4 Été/Summer

ÉDITION COMPLÈTE / FULL EDITION

Éditorial

À vous qui aimez nos enfants…

Ce soir, je soupe avec une copine du primaire avec qui j’ai passé beaucoup de temps dans mon enfance, notamment sur les bancs d’école. Même si on ne se voit pas pendant de longues périodes, parfois des décennies, la joie de se retrouver est toujours aussi grande. Possiblement parce qu’on partage encore les mêmes racines, malgré la distance : des souvenirs d’école, des amis en commun, une époque, une communauté, un village.

Mes enfants sont nés ici, à Sutton. Ils font partie d’une petite communauté rurale où les gens se connaissent. Peu importe où ils vont au village, voire dans la région, il y a de fortes chances qu’ils s’y sentent à l’aise, qu’ils reconnaissent les endroits et les visages.

Avoir leur place dans l’écosystème environnant leur donne un sentiment de sécurité et de légitimité. Ce sentiment, ils l’ont cultivé à même la famille, mais beaucoup aussi dans les milieux qu’ils fréquentent depuis leur tendre enfance : garderie, école, parcs, cercles d’amis, etc. Pour nos enfants, ces milieux sont souvent des îlots où ils peuvent s’épanouir en toute sécurité. Ils y apprennent, entre autres, à mieux se connaître et à vivre en société.

En cette période de rentrée scolaire, j’ai envie de souligner combien nous sommes privilégiés d’avoir dans notre communauté, plein de gens passionnés, amoureux de la jeunesse. Ces gens contribuent grandement à la communauté et à la société. Leur rôle primordial dans le quotidien de nos enfants en font des acteurs-clés de leur réussite. Pour chacun de nous, il y a souvent un adulte qui a changé nos vies, qui a contribué à faire de nous les adultes que nous sommes.

Ces gens méritent toute notre reconnaissance. Donc, à tous les passionnés de l’enseignement et de la jeunesse, merci de croire en nos jeunes et de libérer leurs potentiels individuels et collectifs. Merci de croire en eux, en leurs rêves, de leur enseigner la persévérance, la tolérance, le respect et l’amour du travail bien fait. Merci pour votre dynamisme, votre disponibilité, votre don de soi, votre curiosité et votre compassion, qualités humaines essentielles. Merci de donner à nos enfants des outils et d’élargir leurs horizons et de nous épauler dans nos rôles de parent.

Comme le dit l’adage africain, « il faut tout un village pour élever un enfant. » À tous les adultes significatifs, toutes celles et tous ceux qui font la courte échelle à nos enfants pour qu’ils s’élèvent vers leurs rêves, merci !

Et bonne rentrée !

Geneviève Hébert


Editorial

To Those Who Help Us Raise Our Children

Tonight, I am having dinner with a childhood friend. No matter how many years we spend apart, we always have a jolly good time when we get together. Something to do with the roots we share, the very fabric that makes us who we are today: familiar faces and the fond memory of a village and a community.

My three children were born here in Sutton. They are part of a tiny rural community where everybody knows everybody. No matter where they go into the village, and to some degree in the area, they feel at ease because they recognize the people and places.

To have a place in the social ecosystem gives them a sense of security and legitimacy. This feeling originates from their home and family but it has been nurtured by the diverse environments in which they have been spending time since their early years: daycare, school, parks, social circles, etc. Most of the time, these places are islands where they can develop their sense of self as well as their social skills.

In this back-to-school period, I wanted to highlight how privileged we are to be surrounded by this community of youth-loving passionate people who greatly contribute to our community and society. Their essential roles make them key actors in the success of our children. Everyone has been touched or influenced by some significant adult outside of the family in their lives whether it is a teacher, a family friend or a dedicated volunteer.

These people deserve our gratitude. To all passionate teachers and friends who help us to raise our children, thank you! Thank you for believing in our youth and for cultivating their individual and collective potential. Thank you for believing in them and in their dreams and for teaching them kindness, respect, perseverance, tolerance and hard work. Thank you for your energy, your availability, your curiosity and your compassion – all essential human qualities. Thank you for giving our children the tools to broaden their horizons and for supporting us as parents.

The African adage says it well, “It takes a village to raise a child.”

Happy back-to-school season!

Geneviève Hébert

LE TOUR V36#1 AUTOMNE/FALL 2018

En kiosque

LE TOUR V36#1 AUTOMNE/FALL 2018

ÉDITION COMPLÈTE / FULL EDITION Éditorial À vous qui aimez nos enfants… Ce soir, je soupe avec une copine du primaire avec qui j’ai passé beaucoup de temps dans mon enfance, notamment sur les bancs d’école. Même si…

Si vous aimez, svp partager! If you like this, then please share!