Marie Clark

Marie Clark

 

[ÉTÉ 2019]

Par Geneviève Hébert

Marie Clark
Couverture du dernier opus de Marie Clark

Au printemps est paru le 6e opus de Marie Clark, écrivaine suttonnaise, intitulé De tout petits cris serrés les uns contre les autres. C’est l’histoire de Julie, une écrivaine qui s’engage comme bénévole dans une maison de soins palliatifs afin d’apprivoiser la mort et peut-être, par la même occasion, de faire le deuil d’un ami. D’ailleurs, le livre se lit comme un journal intime. Il présente une série de portraits de gens en fin de vie et de ceux qui les entourent.

La narration, empreinte d’une présence hors du commun, se fait à la deuxième personne du singulier, un choix audacieux. Lorsque questionnée, Marie Clark répond l’avoir fait pour mieux rendre le monologue intérieur de Julie. Comme Julie se fait beaucoup de réflexions à elle-même, par un effet de mise en abîme, elle tutoie le lecteur. De sorte, cette technique le rapproche judicieusement de l’intimité que la protagoniste tente d’établir avec la mort. Depuis cette intériorité réconfortante, le lecteur peut alors visiter la fin de vie, étape qu’on tend aujourd’hui à occulter. Marie Clark y explore avec empathie et sensibilité différents parcours, tous plausibles. Par la même occasion, elle nous fait également découvrir quelques auteurs et poèmes qui viennent ponctuer ses réflexions.

En plus d’être romancière et poète, Marie Clark est chargée de cours en création littéraire à l’Université de Montréal. Elle anime également des ateliers d’écriture à Sutton et ailleurs. Le processus de création est très important pour elle, pédagogue dans l’âme. « Si j’étais juste écrivaine, je serais longtemps toute seule chez moi. Parler de l’écriture me met en lien avec les autres. »  Du 5 au 9 août, Marie Clark offrira à Sutton un atelier d’écriture intensif. Cet atelier s’adresse à des gens qui veulent démarrer ou faire progresser un projet d’écriture. De même, elle sera au Salon du livre de Montréal cet automne et au Festival international de la poésie de Trois-Rivières, du 11 au 13 octobre, en tant que directrice littéraire de l’École nationale de Haïku. Elle y dirigera diverses activités, conférences et lectures.

Pour plus d’informations sur ses œuvres et sur ses ateliers, consultez marieclark.ca.

Marie Clark : De tout petits cris serrés les uns contre les autres

Marie Clark Littérature

Marie Clark

[ÉTÉ 2019] Par Geneviève Hébert Au printemps est paru le 6e opus de Marie Clark, écrivaine suttonnaise, intitulé De tout petits cris serrés les uns contre les autres. C’est l’histoire de Julie, une écrivaine qui…

Si vous aimez, svp partager! If you like this, then please share!