Balade nature dans un paysage vivant

 

Photo Axel Barrington
[PRINTEMPS 2017]

 

Lorsqu’on regarde le fragment de chaîne appalachienne traversant notre région, on peut observer comment il arrive tout droit du Vermont avant de poursuivre sa route vers le nord-est, en direction du mont Orford. Intégrant plusieurs centaines de propriétés protégées à perpétuité par les nombreuses organisations de conservation regroupées sous l’égide du Corridor appalachien, ce corridor vert supporte un réseau constitué d’une multitude de sentiers de randonnée pédestre aménagés au fil des ans des deux côtés de la frontière.

Dans ce contexte, il devient précieux d’avoir des organisations consacrant leur temps à rendre accessible cette merveilleuse nature. La randonnée fait partie de ces activités qui nous plongent au cœur des saisons, du calme et de la tranquillité active auxquelles peut s’attendre tout amoureux des montagnes.

Le Parc d’environnement naturel de Sutton (PENS) est l’une de ces organisations environnementales faisant partie du paysage des Cantons-de-l’Est. De concert avec ses partenaires de la Réserve naturelle des montagnes Vertes, dont le Corridor appalachien, Conservation de la nature Canada, les fiducies foncières du Mont-Écho et de la vallée Ruiter et les Sentiers de l’Estrie, il consacre sa mission à assurer la protection du massif des monts Sutton et à rendre accessible des sentiers pédestres de qualité, tout en y effectuant de l’éducation à l’environnement.

Doté d’un réseau de sentiers de 52 km, le PENS en assure l’accès par des ententes conclues avec les différents propriétaires de la montagne (incluant la Ville de Sutton, Mont SUTTON et Conservation de la Nature Canada), tout en assurant l’entretien des sentiers et l’ouverture de nouveaux lorsque les anciennes voies sont trop érodées pour pouvoir être restaurées.

Géré depuis 1979 par une poignée de bénévoles passionnés, le Parc d’environnement naturel de Sutton est de plus devenu au fil des ans une véritable locomotive de développement économique. Cet OBNL fonctionnant sur de solides assises en économie sociale réussit aujourd’hui à autofinancer la quasi-totalité de ses opérations courantes. Visité en 2016 par plus de 40 000 randonneurs, son réseau de sentiers pédestres quatre saisons génère des retombées annuelles estimées à plus de trois millions de dollars, dont une bonne partie fait vivre les auberges et commerces de la municipalité.

Le PENS est toujours heureux d’accueillir les randonneurs, en visite pour une première exploration ou habitués fidèles retrouvant leurs sentiers parfaitement connus. En tant qu’organisme à but non lucratif, il compte sur une équipe de travail dévouée ainsi que sur l’engagement de nombreux bénévoles et partenaires qui collaborent pour faire vibrer sa mission, tant à la gestion interne ou à l’aménagement des sentiers, qu’à l’animation des jeunes et moins jeunes.

Les défis environnementaux et sociaux de notre époque doivent nous rappeler l’importance de travailler main dans la main pour continuer à assurer la préservation de notre patrimoine écologique commun, de même que pour s’assurer que la présence humaine s’accorde avec la fragilité, la beauté et la force de la nature. La présence du PENS à Sutton, c’est justement d’ouvrir une fenêtre pour venir aimer la nature en la marchant, mais également en la rêvant ensemble.

 

Nicolas Gauthier, Denise Ligneaut et Patricia Lefèvre, pour le Parc d’environnement naturel de Sutton

Au-delà de 52 km de sentiers, le PENS, c'est aussi un organisme de protection de la nature

Sport & Détente

Balade nature dans un paysage vivant

[PRINTEMPS 2017]   Lorsqu’on regarde le fragment de chaîne appalachienne traversant notre région, on peut observer comment il arrive tout droit du Vermont avant de poursuivre sa route vers le nord-est, en direction du mont Orford…

Si vous aimez, svp partager! If you like this, then please share!