Catherine Foisy

La gratitude du lien privilégié

 

[ÉTÉ 2019]

Par Catherine Foisy

Catherine Foisy

Une relation thérapeutique est tout d’abord un investissement dans une relation humaine, dans une relation de confiance où s’inscrit un lien avec la personne dans son ensemble et non seulement avec la pathologie, la douleur physique ou le mal-être. Dans une véritable relation thérapeutique, le thérapeute devient spectateur et acteur, il n’agit pas directement, mais il demeure un pivot sur lequel le client/patient peut s’appuyer et possiblement se transformer. Cette transformation ou transmutation, qu’elle soit physique ou émotionnelle, se présente souvent comme un moment de grâce durant lequel le potentiel de vie se manifeste.

 

Très récemment, le suivi d’une patiente en fin de vie m’a permis de prendre conscience à quel point j’étais privilégiée, en tant qu’ostéopathe, de pouvoir entrer dans de telles relations avec, au départ, des inconnus qui me font confiance et qui me permettent d’être témoin de ces moments de grâce.

 

L’ostéopathe pose un geste thérapeutique avec une attention et une écoute en utilisant ses mains, mais aussi, sinon surtout, à travers un éveil conscient et une présence du cœur. C’est dans cet échange authentique que la tension physique ou émotionnelle peut se dénouer, ouvrant alors une voie de passage vers la transformation plus profonde.

 

Le soin ostéopathique peut permettre à la tension de se dénouer, engendrant ainsi une diminution, voire la disparition d’une douleur ou permettre un meilleur fonctionnement intestinal, une meilleure circulation des jambes ou une meilleure tétée pour un nourrisson qui se fait allaiter. Bien au-delà, la satisfaction vient de la gratitude d’un aîné qui peut continuer à marcher sans aide et ainsi conserver son autonomie ou de l’immense soulagement des parents qui voient l’allaitement facilité. C’est aussi la possibilité pour un sportif de reprendre une activité tant appréciée et nécessaire à son équilibre. C’est aussi la transformation et l’ouverture de cœur d’une personne qui se trouve en fin de vie.

 

Lors d’un partage sur le sujet, mon collègue psychologue François Pierre me disait ceci : « Il m’arrive d’être témoin de miracles lorsque la personne devant moi se choisit avec bienveillance et qu’elle se dit OUI. Lorsqu’elle finit par s’accepter telle qu’elle est, tout au fond d’elle-même, et qu’elle se connecte à ses propres forces et à son côté le plus sacré. Je suis toujours très touché par la personne qui met plus de lumière dans sa vie et qui accepte le changement qui émerge en elle. Pour l’une, ça passe par arrêter de faire son show pour cacher ses peurs ; pour l’autre, par sortir de son costume de victime ou de “Mère Teresa” ; pour une autre, ce sera d’arrêter de laisser le contrôle au gamin saboteur ou à la gamine terrorisée à l’intérieur. Être témoin de tout ça, est un véritable privilège. J’en suis profondément reconnaissant. »

 

Ainsi, au-delà du soulagement de la douleur ou du mal-être, il y a le changement, le soulagement, la lumière. Il arrive qu’il soit très satisfaisant pour un thérapeute d’avoir des succès. L’égo peut parfois se manifester par le contentement, mais c’est surtout le bonheur véritable de voir la personne mieux se porter qui importe. Le syndrome du sauveur lié à l’égo a nécessairement ses limites. Par contre, le bonheur ressenti lorsque la personne s’est transformée n’a aucune limite. Pouvoir être dans une relation thérapeutique, dans un tel échange authentique, est un privilège qui me procure un bonheur, un moment de grâce, car je ressors aussi grandie que le patient.

 

Pour plus d’informations sur Catherine Foisy, ostéopathe, visitez son site.

La gratitude du lien privilégié de la relation thérapeutique

Catherine Foisy Mieux-Être Sutton

La gratitude du lien privilégié

[ÉTÉ 2019] Par Catherine Foisy Une relation thérapeutique est tout d’abord un investissement dans une relation humaine, dans une relation de confiance où s’inscrit un lien avec la personne dans son ensemble et non seulement avec la…

Si vous aimez, svp partager! If you like this, then please share!