teintures

Rester de mèche avec la planète

 

[PRINTEMPS 2020]

Par Geneviève Hébert

teintures

Depuis plusieurs années, plusieurs salons de coiffure déploient des efforts pour limiter leur empreinte environnementale. Certains réduisent leur consommation d’eau en installant des pommeaux de douche à débit réduit. D’autres, par l’entremise de l’entreprise canadienne Green Circle Salons, réutilisent les cheveux comme filets contre les déversements de pétrole dans l’océan, ainsi que les produits de coloration pour faire de l’asphalte.

Sylvie Boulet, résidente de Dunham, exerce le métier de coiffeuse et de coloriste depuis 34 ans. Depuis longtemps, cette mère de 4 enfants s’intéresse aux moyens plus écologiques d’exercer sa profession, notamment du côté des teintures. « Non seulement les teintures ne sont pas bonnes pour l’eau, mais les produits chimiques qu’elles contiennent irritent la peau des clients et des travailleurs du cheveu, » précise-t-elle.

Il y a 2 ans, sa recherche lui a fait découvrir les soins capillaires Rodolphe & Co. L’entreprise française fabrique des gammes de teintures naturelles pour tous types de cheveux. Fabriquée à base de minéraux, leur gamme comprend 29 teintes pour les professionnels de la coiffure. La nacre de perle en est l’ingrédient phare. Elle a le pouvoir de reminéraliser, restructurer et est un regénérant cellulaire naturel. « Cette matière pratiquement inépuisable est récoltée le long des littoraux bretons près de Quiberon, » précise Sylvie. Leur gamme de 9 colorations végétales, elle, contient 60% de plantes tinctoriales, 40% de plantes ayurvédique et est certifiée Écocert.

Enthousiasmée par sa découverte, Sylvie s’est lancée en janvier 2019 dans l’importation et la distribution de la marque au Canada. Avec son associée Julie Montreuil, elle a ouvert la maison i3 distribution inc. Leurs bureaux, ainsi que leur boutique Espace Beauté, se trouvent depuis peu dans l’espace Destination Design à Cowansville (l’ancien Loblaws). La boutique tient, entre autres, les produits corporels à base de lait d’ânesse de Poussières d’étoiles, anciennement fabriqués à Dunham. Dans cet espace se tiendra également des ateliers beauté pour tous, ainsi que des formations pour les coiffeurs.

Comme l’offre de teintures naturelles répond à une réelle demande, Sylvie Boulet voit grand. « Éventuellement, si le chiffre d’affaires augmente, il serait idéal de fabriquer ces teintures au Québec, afin de réduire davantage notre empreinte environnementale. Rodolphe est d’accord. Pour l’instant, nous faisons attention à commander les teintures une fois par trimestre. »

La maison distribue déjà la gamme de teintures végétales 100 % naturelle et certifiée Écocert, sous la marque Greenleaf Botanique, dans les magasins Avril de la province. La gamme professionnelle minérale Rodolphe & Co, elle, se retrouve dans plus de 45 salons de coiffure à travers le Québec. Pour celles et ceux qui tiennent à teindre leurs cheveux, tout en restant de mèche avec la planète, quelques salons dans la région offrent déjà les teintures Rodolphe & Co. Notamment Coifferie du coin à Frelighsburg, Bio-Coiffe à Cowansville et Studio Zone à Sutton.

Rester de mèche avec la planète avec des teintures naturelles

teintures Environnement

Rester de mèche avec la planète

[PRINTEMPS 2020] Par Geneviève Hébert Depuis plusieurs années, plusieurs salons de coiffure déploient des efforts pour limiter leur empreinte environnementale. Certains réduisent leur consommation d’eau en installant des pommeaux de douche à débit r…

Si vous aimez, svp partager! If you like this, then please share!