acupuncture

Acupuncture et grossesse

 

[HIVER 2019-20]

Par Corine Duchesne

acupuncture

La grossesse est un phénomène physiologique normal et heureux qui fait vivre un tas de transformations à la femme. Celles-ci peuvent être physiologiques, anatomiques et métaboliques. Cet état demande une grande adaptation. Les femmes peuvent se sentir incommodées à un moment ou à un autre de leur grossesse.

L’acupuncture est recommandée pour accompagner la femme avant, durant et après la grossesse. Elle permet de prévenir et de traiter une multitude de petits maux. Et ce, sans avoir d’effets secondaires sur le fœtus ou la maman. Ce qui en fait une alliée de choix en périnatalité.

Il existe une multitude de bonnes raisons de consulter une acupunctrice durant et après la grossesse. Que ce soit de manière préventive pour s’assurer d’un déroulement harmonieux et pour tonifier l’énergie de la femme. Ou afin de pallier différents symptômes rencontrés couramment tels que : nausées et vomissements, anxiété, angoisse, saignements de nez, sinusite, tunnel carpien, constipation, troubles de circulation, enflures, lourdeurs des jambes, douleurs lombaires, sciatalgie, menace de travail préterme et oligoamnios (insuffisance de liquide amniotique). Elle peut aussi modifier la position du fœtus lorsqu’il se présente en siège (entre la 30e et 34e semaine de grossesse).

En préparation à l’accouchement

La préparation à l’accouchement permet de favoriser le déclenchement du travail au terme de la grossesse et d’assouplir le col et le périnée. Elle permet de stimuler la contractilité utérine. Ainsi, les contractions deviennent plus efficaces, raccourcissant la durée du travail.

En post-partum

Après l’accouchement, l’acupuncture accélère la récupération à la suite des séquelles physiques (déchirures, épisiotomie, œdème, hémorroïdes) et traite : les tranchées utérines, la dépression post-partum, les problèmes d’allaitement et troubles aux seins. L’acupuncture permet aussi d’augmenter le niveau d’énergie de la nouvelle maman et aide à diminuer le stress.

À quelle fréquence consulter ?

Si la grossesse se déroule normalement et sans maux particuliers, la femme enceinte devrait consulter son acupunctrice à raison d’une fois par mois durant les 8 premiers mois et puis ensuite une fois par semaine jusqu’au terme. Si elle rencontre quelques petits maux plus spécifiques à traiter, quelques séances plus rapprochées devront être effectuées afin d’y remédier. Les séances hebdomadaires du dernier mois servent de préparation à l’accouchement. Elles servent à favoriser: descente du bébé, maturation, effacement et dilatation du col, assouplissement du périnée. Elles servent aussi à diminuer le stress, l’anxiété et à soulager la fatigue.

 

Corine Duchesne, Acupunctrice

corineduchesne.com

 

Références :

acupuncture-quebec.com/informations-acupuncture/5-grossesse-et-acupuncture.html

 

Acupuncture et grossesse : comment prévenir et traiter de petits maux

acupuncture Santé

Acupuncture et grossesse

[HIVER 2019-20] Par Corine Duchesne La grossesse est un phénomène physiologique normal et heureux qui fait vivre un tas de transformations à la femme. Celles-ci peuvent être physiologiques, anatomiques et métaboliques. Cet état demande une grande…

Si vous aimez, svp partager! If you like this, then please share!