Le circuit de la prohibition

Un texte de Stéphanie Dupuy

Paru dans le numéro

Tout au long du circuit de la prohibition, vous découvrirez des histoires et anecdotes véridiques, plus surprenantes les unes que les autres.

Ce n’est pas d’hier que l’alcool façonne l’histoire et l’économie de la région de Brome-Missisquoi. Reconnue pour la qualité de ses bières et de ses cidres, mais également pour être le berceau de la viticulture québécoise, la région a aussi été celle des premiers mouvements de tempérance au pays. 

circuit de la prohibition

Cet été, Tourisme Brome-Missisquoi vous invite à découvrir un tout nouveau circuit patrimonial. Celui-ci est dédié à la période de prohibition et de tempérance. Au fil de ce parcours de 120 km ponctué de dix arrêts, autant de panneaux et de capsules audios vous seront proposés. Ils vous plongeront dans cette période trépidante qui a fait la fortune des contrebandiers et durant laquelle l’alcool illégal coulait à flots.  

Un peu d’histoire…

Au XIXe siècle, différents mouvements religieux, essentiellement protestants, luttent contre les ravages de l’alcool. Violences familiales, bagarres, meurtres… L’alcool, désigné comme le mal du siècle, est présumé être la source de tous les maux. Alors qu’entre 1920 et 1933, la prohibition sévit aux États-Unis, l’alcool ne sera jamais complètement interdit chez nous. Le Canada remet plutôt le pouvoir de prohiber la vente et la consommation de celui-ci entre les mains des municipalités et comtés. Il adopte les lois Dunkin, puis Scott. La proximité de la frontière avec les États-Unis fait de la région de Brome-Missisquoi le haut lieu de la tempérance au pays. Mais aussi un important pôle de contrebande. Ces deux réalités inconciliables créent énormément de friction durant toute la période de prohibition. 

Hôtels, bordels et tavernes sont le théâtre de batailles générales et de règlements de comptes. Il y a de l’entreposage de marchandises illégales dans les fermes frontalières, des pique-niques de la tempérance, des tentatives de meurtre, des stratégies et astuces des contrebandiers. Tout pour déjouer la loi. Vous connaîtrez des histoires et anecdotes véridiques, plus surprenantes les unes que les autres. En passant par Cowansville, Sutton, Frelighsburg, St-Armand et Dunham, vous serez guidé par le personnage de contrebandier fictif, Alfred Carpentier. 

Un parcours unique

Un parcours unique à travers les sublimes paysages de Brome-Missisquoi. Il vous fera voir sous un nouvel œil la riche histoire du patrimoine bâti de la région. Ce circuit de la prohibition, riche en histoire, vient tout juste d’être lancé à la fin du mois de mai. Pour plus de détails, visitez www.circuitprohibition.ca.

Stéphanie Dupuy