Une femme d’exception : Danielle Dansereau

Un texte de Michel Bonnette

Paru dans le numéro

En avril 2022, Danielle Dansereau a reçu le prix Hommage Bénévole-Québec 2022 au Salon de l'Assemblée Nationale pour son travail de longue haleine à la Fiducie foncière du mont Pinacle.

Danielle Dansereau
Danielle Dansereau

Le 26 avril dernier, le ministre du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale, M. Jean Boulet, remettait à Danielle Dansereau, le prix Hommage Bénévole-Québec 2022 au Salon rouge de l’Assemblée nationale, pour les trente années qu’elle a consacrées à promouvoir et à défendre le mont Pinacle, son charme et son intégrité.

Le contexte

En 1974, Danielle choisit d’habiter Frelighsburg. Un an plus tard, elle cofonde une garderie coopérative, puis un journal communautaire « L’écho de Frelighsburg ». Mais, écologiste de la première heure, c’est avant tout en faveur de la conservation des milieux naturels qu’elle s’engage. En particulier en faveur de ceux du mont Pinacle, ce repère emblématique pour toute la région.

Chaque année depuis sa fondation, la Fiducie, dont Danielle préside les destinées, ajoute de nouvelles propriétés à haute valeur écologique au domaine des terres protégées du mont Pinacle qui compte aujourd’hui 364 hectares. 

C’est ainsi qu’à la fin des années 1980, avec l’appui de concitoyens éclairés, elle s’oppose vivement au projet d’un promoteur qui veut y développer un important projet récréotouristique. Ski, golf, résidences de montagne sont au programme. S’engage alors une bataille juridique dans laquelle Danielle et ses collaborateurs s’investissent à fond, bataille qui se termine par une décision de la Cour Suprême en leur faveur. La Cour reconnaît la légitimité de leur opposition à ce projet et statue qu’il appartient à chaque communauté de déterminer sa destinée. Cette décision fait jurisprudence.

« Femme de tête et de cœur, d’idées et d’action, Danielle Dansereau est de celles et de ceux qui sont, par leur vision, leur travail et leur générosité, des exemples à suivre ici et un peu partout sur notre planète. »

            – Robert Benoît, maire de Sutton

C’est dans ce contexte que Danielle cofonde en 1991 la Fiducie foncière du mont Pinacle, un organisme citoyen à but non lucratif qui permet à ses membres d’acquérir ou de protéger à perpétuité, sous la forme de servitudes de conservation, des terres écologiquement riches situées dans la région du mont Pinacle.

Le travail accompli

C’est aussi grâce à Danielle Dansereau que plusieurs programmes tels que « Écoute ta montagne, « Sem’Ail », « Classes nature » ou encore « Les soirées des possibles » sont offerts aujourd’hui à la population pour que se développe chez chacun d’entre nous une conscience environnementale et la volonté d’être un allié et un ambassadeur de la conservation et de la mise en valeur des richesses et des beautés de la nature.

Bravo Danielle ! Cet hommage est bien mérité !

Michel Bonnette, administrateur pour la Fiducie foncière du mont Pinacle