Se réunir autour d’une tomate

Un texte de Leslie Carbonneau

Paru dans le numéro

À l’aube de la 7e édition du Défi je mange local partout au Québec, pourquoi ne pas en profiter tout le mois de septembre pour célébrer les circuits de proximité ?

Défi Je mange local

[ENGLISH BELOW] En télétravail à la maison, je vois mon potager par la fenêtre. Lieu d’évasion et de petits bonheurs du quotidien, il m’a occupé avec passion depuis la fin de l’hiver. De la planification aux semis en passant par les tâches plus physiques d’ouverture du jardin. Je me délecte maintenant des récoltes qui débutent et de la fraicheur des aliments que j’ai fièrement cultivés. La fin de semaine, je profite de l’un des sept marchés publics de la région et de l’un des nombreux kiosques à la ferme ou lieux d’autocueillette pour compléter mes emplettes auprès de producteurs et de transformateurs locaux.

L’alimentation, centrale à nos vies

Il va sans dire, notre système alimentaire a été au cœur de nombreux enjeux et préoccupations dans la dernière année. Pénurie de main-d’œuvre, arrivée tardive des travailleurs étrangers, fermetures des restaurants, augmentation de la demande en dépannage alimentaire, engouement pour le jardinage et pour les paniers de légumes, pour en nommer que quelques-uns ! Fait social, économique et identitaire, impossible de ne pas reconnaître que l’alimentation est centrale à nos vies.

Ce qui m’amène à vous poser une question. Comment vos habitudes alimentaires ont-elles changé depuis le début de la pandémie ? Est-ce que les aliments locaux font davantage partie de votre assiette ? Avez-vous découvert de nouveaux commerces et entreprises ? Ou recherchez-vous maintenant avec ardeur, la confirmation sur les emballages de la provenance de vos aliments à l’épicerie ?

Défi Je mange local

À l’aube de la 7e édition du Défi je mange local partout au Québec, pourquoi ne pas en profiter tout le mois de septembre pour célébrer les circuits de proximité ? Partagez votre abondance de courgettes avec votre famille, vos amis ou vos voisins, congelez des petits fruits, savourez un nouveau cidre local ou encore offrez du temps comme bénévole auprès de la brigade anti-gaspillage de la banque alimentaire la plus près. Soyons créatifs ! Autant de façons de profiter de l’été et de nourrir les liens humains qui nous ont tant manqués au cours des derniers mois.

Alors, êtes-vous prêts à vous inscrire au Défi je mange local ? Complétez votre inscription sur www.defijemangelocal.ca. Et surveillez les plateformes Facebook et Instagram de Brome-Missisquoi pour une foule de surprises et de suggestions gourmandes. (Fais le move, Tourisme Brome-Missisquoi)

Leslie Carbonneau, coordonnatrice et conseillère en développement bioalimentaire CLD de Brome-Missisquoi

Gathering Around a Freshly Picked Tomato

Working from home, I can see my vegetable garden through the window. This special place where I can escape to and enjoy the little pleasures of everyday life. It has kept me passionately busy since the end of winter.  From planning to planting through the more physically demanding task of opening the garden. Today I’m delighted with the crops that I’ve begun to harvest and the freshness of the food I’ve proudly been growing. On weekends, I take advantage of one of the seven farmers’ markets in the region, and one of the many farm stands or self-picking locations to complete my grocery shopping needs thanks to our local producers and processors.

Food is central to our lives

It goes without saying that our food system has been at the heart of many issues and concerns over the past year. Our shortage of manpower, the late arrival of foreign workers, restaurant closures, the increase in demand for food bank supplies, and this growing trend for gardening as well as for vegetable baskets, constitute only a few of the challenges we’re faced with! Indeed, it’s impossible not to recognize that food is central to our lives, socially, economically and in terms of identity.

This leads me to ask you some questions. How have your eating habits changed since the pandemic started? Has locally produced food taken over a larger part of your diet? Have you discovered new businesses? Or, yet again, do you now avidly check the packaging for confirmation of where your food comes from as you walk through your grocery store aisles?

Défi Je mange local

As the 7th edition of the Défi je mange local, encouraging a local food economy, gets underway across Québec, why not take advantage of the entire month of September to celebrate our proximity networks? Share your garden’s abundance of zucchinis with your family, friends and neighbours. Freeze berries, enjoy a new local cider or volunteer with the anti-waste brigade at your nearest food bank. Let’s be creative! There are so many ways to enjoy the summer and nurture human relationships we’ve missed so much over the past months.

So, are you ready to register for the Défi je mange local? Simply visit the www.defijemangelocal.ca website to fill out the form! Keep an eye out for a ton of surprises and suggestions by consulting the Brome-Missisquoi Facebook and Instagram pages. (Fais le move, Tourisme Brome-Missisquoi)

Leslie Carbonneau, agri-food development advisor at CLD of Brome-Missisquoi