La petite route des bières, première partie

 

[HIVER 2015]

Par Jasen Gaouette

Je ne sais pas si vous étiez au courant, mais depuis dix ans, il y a un véritable raz-de-marée dans le monde de la bière. Certains qualifient même de révolution brassicole cette croissance effrénée des micro-brasseries. Une chose est sûre, le mouvement des bières artisanales fait des petits dans chaque région et la nôtre ne fait pas exception. Il peut être facile de se perdre dans le vaste choix de produits; laissez-moi donc vous présenter mes coups de cœur offerts dans les différentes brasseries de la région. Voici donc, ma petite route des bières, de Dunham à Sutton!

 

BRASSERIE DUNHAM

Photo Alex Chabot

RED SASHES, millésime 2015

Bière intimement liée à l’histoire de la brasserie et de la région. Nommée en hommage à la célèbre milice de la bataille d’Eccles Hill[i], ce vin de seigle (rye wine) est un assemblage de bières brassées avec 40 % de seigle qui a séjourné en barrique de vin rouge, d’armagnac et de xérès. Le tout a ensuite été refermenté avec des levures sauvages (brettanomyces ou brett de leur petit nom) afin que celles-ci puissent consommer les sucres complexes non fermentescibles et ainsi donner un coup de pouce à la carbonatation. On se retrouve devant un liquide dense, couleur acajou, monté d’un fin collet caramel. Au nez, on sent les « brett », avec leurs odeurs chevalines, sans qu’elles dominent pour autant le bouquet puisqu’on y retrouve également les multiples barriques avec leurs différentes flaveurs. En bouche, c’est sirupeux, liquoreux et immensément dense. À 11 % d’alcool, on pourrait s’attendre à une bière intensément sucrée, mais l’amertume soutenue et la sécheresse amenée par les levures masquent le taux de sucre élevé du produit. La mince effervescence transporte les arômes de poivre et le piquant du seigle. Sans l’ombre d’un doute, la Brasserie Dunham frappe fort avec le dernier millésime de la Red Sashes, un produit complexe, riche et savoureux. Faites vite avant qu’il ne disparaisse jusqu’en 2016!

AUBERGE SUTTON BROUËRIE

BRETT INN

Difficile de décrire les produits d’une brasserie lorsque celle-ci est encore en construction. Prévu pour le début décembre, le nouveau brewhouse permettra au nouvel établissement de se maintenir à flot pour répondre à la demande croissante des clients. Entretemps, le brasseur, Pat Roy, fait des bières de collaboration avec d’autres micro-brasseurs dont la Brett Inn, élaborée à l’Auberge Micro-Brasserie Le Baril Roulant à Val-David. Cette Brett IPA, inoculée à 100 % avec des levures sauvages et assaisonnée à 100 % au houblon Nelson Sauvin est au diapason avec la ligne de conduite de l’établissement; digeste, rustique et complexe. Les flaveurs de fruits tropicaux embrassent le côté vineux (sauvignon blanc) amené par l’humulus lupulus, un houblon néo-zélandais. Une finale sèche doublée d’une amertume tranchante non persistante en fait un breuvage désaltérant de haute voltige. J’anticipe la venue du brassin 100 % suttonnais puisque l’équipe de l’Auberge Sutton Brouërie fait très bien les choses depuis le début!

À L’ABORDAGE

GOLDEN ALE

Le plus jeune brew pub de la région nous offre dans une ambiance ludique et conviviale des bières humbles et fidèles au style proposé. C’est dans l’ordre logique des choses que leur premier brassin soit une des bières les plus désaltérantes du grand portfolio des bières artisanales, la Golden Ale. Une blonde (comme son nom laisse présager) qui laisse échapper les fragrances maltées et biscuitées du grain. En bouche, tout est nuancé et délicat. C’est après plusieurs lampées que le profil sucré et rond du breuvage se fait sentir. Avec les quelques notes épicées et herbacées que le houblon Saaz apporte, les sucres résiduels s’évanouissent en laissant une sensation de légèreté fort rafraichissante. Venant d’une bière de caractère désaltérant, c’est grandement apprécié. Ce premier brassin est un bon départ pour le nouvel établissement et laisse présager un futur fort intéressant.

 

[i] http://townshipsheritage.com/files/quebecheritageweb/brochures/missisquoi.pdf

 

La petite route des bières de Jasen Gaouette, première partie

Si vous aimez, svp partager! If you like this, then please share!