Crème hydratante maison

Recette secrète

 

[HIVER 2017]

Par Annie Rouleau

Crème hydratante maison

Aussi magnifique puisse-t-il être, l’hiver apporte son lot de défis pour les humains que nous sommes et le froid est rude pour la peau. Les options hydratantes sont bien entendu multiples, des synthétiques aux super naturelles. Mais, si un jour il vous prenait l’envie de créer votre propre lait pour le corps, voici une petite recette.

 

La base est simple : il s’agit de mélanger des corps gras à des corps aqueux. Le choix des ingrédients est quant à lui matière de goût et de besoin.

 

La recette

 

125 millilitres d’huile

20 grammes de cire émulsifiante ou 10 à 15 grammes de cire d’abeille râpée

125 millilitres d’eau florale

4 grammes de glycérine végétale

 

L’huile

 

Pour préparer une crème nourrissante la moins grasse possible, il importe d’utiliser comme base une huile qui pénètre facilement dans la peau. Personnellement, j’utilise celle de pépins de raisins à laquelle j’en ajoute d’autres, plus spécifiques. Les huiles de noix ou de graines : argan, avocat, abricot, amande douce, bourrache, onagre, etc. Celles infusées de plantes : rose, calendula, camomille, trèfle rouge, lavande, etc. Ces dernières sont généralement à base d’huile d’olive, donc aussi facilement absorbées par la peau. Les huiles de noix ont tendance à être plus riches et grasses. Pour une crème douce bien équilibrée, simple et facile d’accès, je propose ceci : 75 ml d’huile de pépins de raisins, 35 ml d’huile de calendula et 15 ml d’huile d’abricot.

 

La cire

 

La cire d’abeille pure agit comme agent de texture, en plus d’apporter ses propres éléments médicinaux. Tout ce que les abeilles produisent est extraordinairement bénéfique, antiseptique et délicieux. La râper permet de la faire fondre plus facilement. La cire émulsifiante est un produit cosmétique connu et naturel préparé à partir d’alcool cétéarylique, « un mélange composé essentiellement d’alcool cétylique et stéarylique » 1. L’avantage de cette dernière est qu’elle facilite l’amalgame de l’huile et de l’eau, donc l’émulsion.

 

L’eau florale

 

Encore une fois, le choix du corps aqueux est une question de goût. L’eau de rose est extra pour la peau, l’eau de fleur d’oranger également. L’eau de camomille est super top, mais son odeur est un peu particulière. Allez faire un tour chez Zayat Aroma à Bromont. Ils ont une superbe variété d’eaux florales et d’huiles et pourront éclairer vos choix. Nicole et Daniel chez Au Naturel aussi, bien entendu, de même que l’équipe de Sandrine chez Verveine et cie.

 

La glycérine végétale

 

Elle sert à faciliter l’émulsion. Elle n’est donc pas vraiment nécessaire si vous optez pour la cire émulsifiante, mais elle changera la donne lorsque combinée à la cire d’abeille. Elle peut donc être facultative et n’être ajoutée que si l’émulsion ne se fait pas convenablement. Personnellement, je n’attends pas de savoir si ça prend ou non, j’en mets d’emblée.

 

Les outils

 

  • Un malaxeur électrique, communément appelé « blender »
  • Un petit chaudron à fond épais ou un bain-marie
  • Une petite cuillère de bois et/ou un petit fouet
  • Une spatule de plastique
  • Une balance de cuisine
  • Une tasse à mesurer
  • Un bac d’eau froide pour le refroidissement

 

La technique

 

Le point le plus important est que tous les ingrédients soient à la même température, idéalement à la température pièce. Préparez votre espace de travail. Mesurez vos ingrédients séparément.

 

Versez et réservez l’eau et la glycérine dans le malaxeur puis procédez à la liquéfaction de la cire. Pour ce faire, placez-la dans votre petit chaudron et chauffez doucement. Lorsqu’elle est bien fondue, retirez du feu, ajoutez les huiles et remuez. Si celles-ci sont trop figées, remettez à chauffer quelques instants en touillant et retirez dès que le mélange est homogène.

 

Refroidissez alors le tout dans le bac d’eau froide en continuant à remuer pour maintenir la consistance. Le mélange figera assez rapidement. Vérifiez la température et dès que celle-ci atteint le degré souhaité, procédez à l’émulsion : malaxez à faible vitesse le mélange d’eau et ajoutez rapidement la préparation d’huile. Il est important de malaxer le moins longtemps possible. Terminez à la spatule l’incorporation des ingrédients. Si tout s’est bien passé, vous devriez avoir obtenu une belle préparation onctueuse.

 

À ce stade, j’ajoute une dizaine de gouttes d’huiles essentielles (au choix) pour l’odeur, mais surtout pour la conservation. Quelques gouttes d’extraits de pépins d’agrumes peuvent aussi faire office d’agent de conservation. Mélangez comme il faut les derniers ingrédients, versez dans vos pots et voilà !

 

La réfrigération est de mise, idéalement, tout comme l’utilisation d’une petite cuillère pour piger dans le pot ; les doigts étant souvent vecteurs de bactéries, ils peuvent contaminer la crème.

 

Bonne chance et bon hiver !

 

Annie Rouleau

Herboriste praticienne

annieaire@gmail.com

 

 

  • La cire émulsifiante peut être achetée chez Zayat Aroma

 

La recette secrète d'Annie Rouleau pour une crème hydratante maison

Crème hydratante maison Santé

Recette secrète

[HIVER 2017] Par Annie Rouleau Aussi magnifique puisse-t-il être, l’hiver apporte son lot de défis pour les humains que nous sommes et le froid est rude pour la peau. Les options hydratantes sont bien entendu multiples…

Si vous aimez, svp partager! If you like this, then please share!