Le respect de la nature

Sans traces signifie de ne pas déplacer une roche, une racine, une plante, un morceau de bois dans l’environnement naturel et de laisser la nature comme on l’a trouvée dans les sentiers.

nature

À Sutton, nous avons le privilège d’avoir la nature tout près, accessible à tous. Ça fait partie de notre qualité de vie et du charme de notre village. La priorité du Parc Sutton est de préserver ce merveilleux environnement naturel. Et pour cela, nous avons un devoir d’éducation et de conservation. Et ça commence tôt !

Quand nous nous promenons avec notre petite famille dans le sentier Village-Montagne, par exemple, nous devons être vigilants pour informer et éduquer les enfants. Nos chers petits sont curieux, toucheux, ramasseux. Ils veulent découvrir la nature avec tous leurs sens : observer, toucher, sentir, écouter. C’est merveilleux ! Ce sont des collectionneurs : roches, fleurs, feuilles, écorces, branches, insectes… Qui n’a pas dû trier tous les trésors rapportés d’une promenade ? Souvent, les fleurs et les insectes n’ont pas survécu. Trésors ramassés, vite oubliés.

Tous les enfants adorent ramasser des bâtons. Alors, nous devons leur expliquer, pas toujours facile, que ramasser un beau bâton, c’est déloger toutes sortes de petits animaux qui s’y abritent ou détruire leur garde-manger actuel ou futur. Le sol va être nourri par cette branche tombée qui finira par se décomposer. Alors, on la laisse à sa place.

De simples gestes en apparence anodins comme déplacer ou ramasser des roches, des branches, des écorces ont un impact important sur la faune et la flore. Parfois, cueillir des fleurs veut dire que des bébés insectes qui ne verront pas le jour. Piétiner hors du sentier, c’est tuer de petites plantes ou de petits animaux.

Comment faire pour permettre à nos bambins de découvrir la nature ? Chercher des endroits où l’impact est faible. Ramasser une branche tombée dans votre entrée avant de la mettre au compost, cueillir une fleur le long de la route, là où ses semences ont moins de chance de germer sur l’asphalte, observer un petit animal sans le déplacer. L’important est de les sensibiliser aux conséquences de leur geste.

On nous parle souvent des randonnées sans traces. Comme bons citoyens, on pense plus au fait de ramasser nos déchets. Sans traces signifie de ne pas déplacer une roche, une racine, une plante, un morceau de bois dans l’environnement naturel et de laisser la nature comme on l’a trouvée dans les sentiers. C’est une tâche difficile, mais c’est l’avenir. Leur avenir.

Denise Ligneaut